Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Ollioules > Laurent Campellone, chef d'orchestre ollioulais primé
Brève Le 8. février 2019 à 07h28

Ollioules Culture Laurent Campellone, chef d'orchestre ollioulais primé

Le chef d'orchestre ollioulais Laurent Campellone enregistre avec la soprano Jodie Devos, un CD intitulé « Offenbach Colorature » en hommage à Offenbach, dont on célèbre le bicentenaire de la naissance en 2019. Ensemble, ils décrochent le Diapason d'Or du mois de février 2019. En outre, le disque vient d'avoir un diamant de la revue Opéra magazine édition février 2019.

Depuis plus de vingt ans, les Diapason d'or de l'année se sont imposés comme la récompense la plus prisée en matière d'enregistrement discographique et DVD classiques. Avec « Offenbach Colorature », qui vient de paraître chez Alpha, Jodie Devos met son talent au service d’un visage plutôt inconnu de Jacques Offenbach, à travers quelques ouvrages un peu oubliés faisant appel à des voix très spécifiques, appelées alors « chanteuse d’agilité », « chanteuse à roulade » ou « première chanteuse légère ». Laurent Campellone, qui a appris le violon, le tuba, les percussions et le chant à Ollioules dirigeait, pour cet enregistrement, l’orchestre de la radio de Munich. "Nous sommes très fiers à Ollioules de ce que fait Laurent Campellone pour la musique. C’est un brillant chef d’orchestre toujours en recherche de la mise en valeur d’œuvres et de solistes. Bravo et félicitations pour cela" a assuré Monsieur le maire Robert Beneventi lorsqu’il a eu connaissance de cette récompense.

Formé en territoire ollioulais, Laurent Campellone apprend la direction d’orchestre au Conservatoire Frédéric Chopin de Paris, en parallèle de l’obtention de diplômes de philosophie. À 23 ans il est nommé assistant du directeur musical de l’Opéra de Toulon. En 2000, il se rend auprès de Christophe Eschenbach pour compléter sa formation. A seulement 29 ans, il remporte à l’unanimité le premier prix de la 8ème édition du Concours international des jeunes chefs d’orchestre de la Communauté Européenne à Spoleto (Italie), en association avec l’Académie Saint-Cécile et l’Opéra de Rome. Depuis lors, Laurent Campellone a été invité à diriger plus de 250 œuvres symphoniques et quelques 50 partitions lyriques différentes, parmi lesquelles La Gioconda, Carmen, Turandot (Deutsche Oper de Berlin), Les Troyens (Opéra de Manaus), Les Pêcheurs de perles et Faust (Opéra de Madison, USA) entre autres. Laurent Campellone, dont les parents Eugène et Jacqueline ont longtemps géré une boucherie charcuterie place Jean Jaurès à Ollioules, poursuit une carrière musicale internationale : depuis septembre 2009, il est chef principal invité de l’Opéra national de Sofia.

, le 08 février 2019