Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Ollioules > La formation vectrice d’opportunité d’emploi
Le 19. mai 2016 à 20h32

Ollioules Société La formation vectrice d’opportunité d’emploi

En fin de matinée s’est déroulée à la villa Brignac d'Ollioules le printemps des entreprises organisé par l’ADETO. Une table ronde s’est tenue sur la thématique des freins et des opportunités à l’emploi et au recrutement.

L'ensemble des participants, institutionnels et dirigeants d'entreprises, lors de la table ronde.

L'ensemble des participants, institutionnels et dirigeants d'entreprises, lors de la table ronde.

Le Var possède un taux de chômage de 11%. Chaque année, l’Association de Développement des Entreprises de Toulon-Ouest (ADETO) organise le printemps des entreprises. L’occasion de rassembler les adhérents et non adhérents du pôle d’activités de Toulon-Ouest. Une table ronde s’est tenue à 10h30 avec comme thème « emploi et recrutement : freins et opportunités ». Les participants, institutionnels et dirigeants d’entreprises du pôle d’activités de Toulon-Ouest, débattent sur le sujet. Ce qui émane de la discussion : la formation est un atout majeur pour trouver un emploi.

« Une obligation de résultat »


« Cette année 19 000 apprentis accompagnent les besoins des entreprises. En 2020, on atteindrait un chiffre de 50 000 », renseigne Yannick Chevenard, vice-président de la région PACA* en charge de l’emploi et de la formation. La formation est aussi essentielle pour Christine Stein, gérante d’Alco* Cintrage : « Dans mon entreprise il y a 6 mois de formation et après une embauche en CDI uniquement. Ce qui motive aussi pour un ouvrier c’est le niveau de rémunération ». Le directeur départemental de pôle emploi Jean-Charles Blanc rappelle : « 70% des bénéficiaires d’une formation trouvent un emploi par la suite. Pôle emploi a les moyens de former les demandeurs, le résultat est une obligation ». Pourtant si la formation reste une bonne solution pour trouver un travail, il existe des freins à l’embauche.

La mutation du travail


« Le coût du logement est un frein quand les salariés viennent d’autres régions. Surtout en PACA, les loyers sont un peu chers », explique Alain Richaud président de Sonocar industrie et de Dazin Azur*. Et d’ajouter : « Surtout pour un ouvrier et son salaire ». Au-delà des freins et des opportunités, l’emploi est en pleine mutation dans le Var. « La démographie varoise augmente et vieillit. Les services à la personnes seront donc importants pour l’économie du département », exprime le sous-préfet Sabry Hani. La mutation va encore plus loin : « 65% des écoliers feront un travail qui n’existe pas aujourd’hui ou modifieront les métiers actuels », précise Nicolas Basso gérant de Metycea*. La table ronde montre aussi que le niveau d’emploi dans le Var est revenu au même stade que 2008 avant la crise. Une note positive et encourageante pour l’avenir.

, le 19 mai 2016

*PACA : Provence-Alpes-Côte-D’azur
Alco Cintrage est une entreprise de menuiseries cintrées.
Sonocar industrie et Dazin Azur sont des entreprises industrielles de décapage de métaux, peintures et d’échafaudage.
Metycea est une entreprise dans le numérique.

Plus d'infos: