Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > L'Ecole de Musique de Sanary confirme son dynamisme
Le 9. février 2017 à 12h03

Sanary Musique L'Ecole de Musique de Sanary confirme son dynamisme

L'Ecole de Musique de Sanary (EMS) poursuit son chemin avec une équipe toujours aussi enthousiaste. Le bureau s'est réuni ce mercredi 1er février en assemblée générale autour de son président Toussaint Edmond, des membres du bureau et de parents d’élèves.

En préambule, le président a vivement remercié la municipalité pour les nouveaux locaux au sein de l'îlot des Picotières et la subvention accordée. Il a salué le travail de Jean-Yves Bernard, directeur musical de l'école, et de ses professeurs ainsi que l'implication des bénévoles, sans oublier les parents qui font confiance à notre école. Dans son bilan Toussaint Edmond a dressé la liste des nombreuses manifestations, dans et hors des murs, auxquelles l'école et ses musiciens de tous âges ont participé : auditions, concerts divers lors des nombreux événements organisés dans la ville (Téléthon, fête de la musique, Just rosé, médiathèque, semaine du son...).

Des activités variées animées par les professeurs


Ils sont 16 professeurs à transmettre à quelque 160 élèves leur passion pour la musique. Les disciplines sont variées et s'adaptent au niveau de chacun (il est toujours possible de s'inscrire en cours d'année) : accordéon, batterie, chant, clarinette, contrebasse, flûte traversière, guitare, percussions, piano, saxophone, trompette, violon et violoncelle. L'école propose également une formation de musicothérapie pour les autistes légers ou les personnes porteuses d'une petite déficience qui, espère le président, apporte une aide aux parents concernés.

2017 une année de fête


Pour l'année 2017, Toussaint Edmond espère une année aussi enrichissante. Enfin, le nouveau CA a été élu, avec un bureau inchangé pour une année. Celle-ci sera encore bien remplie en festivités (auditions, concert pour le carnaval des enfants le samedi 11 mars 2017, fête de l’école, fête de la musique, etc…)

C.O, le 09 février 2017