Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Les nouveaux sons de l'orgue de la chapelle Saint-Pierre...
Le 24. mai 2009

  Les nouveaux sons de l'orgue de la chapelle Saint-Pierre du Brusc

L'orgue de la chapelle a été inauguré samedi 23 mais par une messe donnée par le Père Pierre et le Vicaire Jean-yves Molinas.

Heinz Boschert

Heinz Boschert

Les fidèles étaient au rendez-vous, samedi soir, à 18 heures dans la petite chapelle de la rue Marius Bondil au Brusc. On y célébrait une messe de bénédiction de l'orgue, nouvellement restauré.

Des problèmes électriques


Toujours dans le cadre du 3ème anniversaire du jumelage de Six-fours avec Emmendingen en Allemagne, cet orgue a été restauré cette année par le facteur d'orgues allemand Heinz Boschert. Il a accepté ce « chantier » de restauration le 1er novembre 2008. Après avoir pris des mesures, il retourne à Emmendingen, construit quelques éléments et revient à Six-fours le 10 février 2009 pour 3 semaines de restauration. Début mars, l'instrument fonctionnait et sortait ses premiers sons.
« Les plus gros problèmes étaient d'ordre électrique, précise le restaurateur. Les contacts électriques étaient oxydés à cause du vent marin. Il a fallu également refaire tout le réglage du système ». Et après avoir parlé des détails techniques, c'est avec une petite flamme dans les yeux qu'il continue: « c'est un instrument spécial: le son ressemble au son d'un orgue romantique de théâtre. C'est pourquoi il est difficile d'y jouer du Bach par exemple; c'est plus facile de jouer les romantiques. Il faut protéger cette machine, elle est vraiment extraordinaire ».
Rappelons que l'instrument date de la fin du 19ème siècle et qu'il a été modifié par René Lavergne, de la célèbre manufacture d'orgues Jacquot-Lavergne.

Une histoire d'amitié


C'est donc cet amour de l'instrument qui lui a permis de lui redonner vie, bénévolement. Car il n'a rien voulu recevoir de la part des six-fournais, à part leur hospitalité, leur amitié et leur partage d'une même foi et d'une même passion. Mais s'il n'a rien reçu, l'Association des amis du jumelage ainsi que l'Association Saint-pierre du Brusc remercient tous les donateurs et bienfaiteurs (notamment les commerçants) qui ont participé à cette « résurrection ».
Pascal Marsault, professeur à TPM et concertiste, invité à participer ce jour par le Père Pierre, a joué lors de la cérémonie une partie de l'œuvre de François Couperin (1668-1733) et une Toccata de Charles-Marie Widor (1844-1937).

La médaille de la ville partira en Allemagne


À la fin de la messe, Heinz Boschert a reçu des mains d'Antonin Bodino, adjoint délégué au jumelage, la Médaille de la ville de Six-fours, et a remercié la voix tremblotante, la municipalité et ses habitants de leur amitié et de leur confiance.

Laly83, le 24 mai 2009

Autres photos:

Le Vicaire Molinas bénit l'instrument. Le public applaudit le  facteur d'orgues. Pascal Marsault au clavier Heinz Boschert (à droite) reçoit des mains de Monsieur Bodino (à gauche) la médaille de la ville, en compagnie de Madame Ducasse (au centre)
Le Vicaire Molinas bénit l'instrument.