Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > Les cours reprennent à l'école de danse Arabesque
Le 7. septembre 2009

Six Fours Sport Les cours reprennent à l'école de danse Arabesque

Les cours reprennent aujourd’hui à l’école de danse Arabesque. Myriam Corbière et son équipe sont prêtes à accueillir les élèves, dès l’âge de 3 ans.

Le meilleur équipement pour un enseignement de qualité


La salle, Boulevard des Écoles à Six-Fours a été équipée avec le plus grand soin, la priorité étant mise sur la qualité des entrainements : le sol, exclusivité anglaise, est un sol « Arlequin », spécifique à la danse, il amortit sans rebond. La pièce est climatisée. Les haut-parleurs sont intégrés dans le plafond pour éviter de gêner les danseurs par des enceintes au sol. Bref, l’école n’a pas rechigné sur les dépenses. Cette année, elle s’est offert un nouveau hall d’entrée dont la décoration reste dans l’esprit oriental.

L’accent est mis sur le changement


Si le fer de lance de l’école reste le classique dispensé par Myriam Corbière, une nouvelle discipline fait son entrée : le RAGGA. C’est une danse de rue afro jamaïcaine mélangée au hip hop. La jeune professeur enseigne le hip hop depuis 15 ans, a dirigé plusieurs écoles de danse depuis 8 ans et a été championne de France de hip hop en 1999. Arabesque accueille également pour la première fois, Nora, professeur de danse orientale.

Une école de loisirs avant tout


On ne compte plus le nombre d’écoles de danses à Six-Fours. Même certains bars/café proposent des cours de salsa. L’objectif de chacune est la course aux concours. Les challenges se suivent et se ressemblent. « Gagner un concours est très valorisant; c’est la reconnaissance du professeur, de la qualité de son enseignement et de celle des élèves » explique le responsable d’Arabesque. Les concours permettent aux professeurs et aux élèves de se positionner; et en PACA, la concurrence est dure. « Nous nous voulons rester une école pluridisciplinaire de loisirs, pour les danseurs amateurs qui viennent là pour apprendre et se faire plaisir ». Cela n’empêche pas pour autant les élèves d’Arabesque de participer aux concours régionaux et nationaux et d’y remporter de très belles médailles (11 médailles d’or en mai dernier à Biarritz).

Il faut préciser également qu’Arabesque est l’une des rares écoles qui ne relègue pas les cours des tout-petits à d’autres élèves. C’est Myriam Corbière elle-même qui leur enseigne les premiers pas, le sens de l’équilibre et du mouvement et la relation au corps.

Aurélie Estang, le 07 septembre 2009

Autres photos:

Le nouveau hall