Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Le Brusc > L'opéra l'été
Le 17. juillet 2016 à 13h31

Le Brusc Sortir L'opéra l'été

Chaque lundi, Stefano Venezia et son épouse Kristal présentent à l'église Saint-Pierre du Brusc un choix d'airs d'opéra toujours différent. L'opéra à portée de tous.

Photo d'archive

Photo d'archive

Tout au long de l'été, l'Association Saint-Pierre du Brusc présidée par Pierre Peter loue l’église du Brusc à des concerts. Le 15 juillet, c'étaient le ténor Daniele Nutarelli et le baryton Philippe Padovani chantant Luciano Pavarotti pour les dix ans de sa mort. Tous les lundis de l'été, ce sont les Lundis du lyrique de Stefano Venezia.

Un Varois pur jus


Stefano Venezia est un baryton de 47 ans à la carrière internationale. Né à Grenoble, il est arrivé au Beausset à 10 mois et a fait ses premiers pas sur les planches de l'Opéra de Toulon à 21 ans. Il vit maintenant à Sanary avec sa femme et leur petit garçon. Son histoire d'amour avec sa femme Kristal a donné récemment lieu à un épisode de « Toute une histoire » sur France 2.

Stefano donne ces concerts en plus de sa carrière internationale. « Cela a commencé par quelques dates à Sanary puis au Brusc. En fin de saison, nous avons fait salle comble avec des gens debout », raconte Stefano. Cet été, Stefano et Kristal ont donc décidé de proposer un concert tous les lundis.

Un programme varié et différent à chaque concert


Le programme est différent chaque lundi. Il comprend du grand opéra avec Verdi (Rigoletto, La Traviata, La Force du destin, Macbeth), Rossini (Le Barbier de Séville), Mozart, Puccini (Tosca), de l'opéra russe avec Borodine (Le Prince Igor), mais aussi des chants de la tradition napolitaine : Funiculi funicolà, Mamma, Maria, Santa Lucia, O sole mio...

Une originalité, la libre participation


La particularité de ces Lundis lyriques est la libre participation. Stefano justifie son choix : « Les gens en vacances n'ont peut-être pas la possibilité d'aller au concert. Il faut faire garder les enfants et les bonnes places sont chères. » Il a donc décidé que les spectateurs paieraient par rapport à ce qu'ils entendent : « S'ils s'assoient et ont les poils qui se dressent, ils seront généreux. »

Réconcilier avec l'opéra


Les Lundis du lyrique ne sont pas guindés. Kristal donne des explications sur les différents morceaux pour rendre l'opéra accessible et montrer que le classique peut ne pas être rigide. Stefano résume : « Je chante simplement, pour que les gens se sentent bien. Sérieusement mais sans me prendre au sérieux. »

Les Lundis lyriques continuent au Brusc jusqu'à la fin du mois de septembre. Stefano Venezia anime également les Jeudis du lyrique à La Londe, toujours à 21h.

, le 17 juillet 2016