Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Le Brusc > Dans les vignes de la Mourette
Le 11. septembre 2018 à 09h11

Le Brusc Scolaires Dans les vignes de la Mourette

Lundi matin, les élèves de 3e de la classe patrimoine du collège Font de Fillol ont commencé leur premier jour de vendanges au domaine de la Mourette, accompagnés de leurs professeurs.

Dès le petit matin, les vingt-sept collégiens se sont retrouvés dans les vignes de la famille Bremond, situées sur les hauteurs du Brusc. Lucien Bremond, qui a repris l’activité familiale depuis 1999, les a accueillis et leur a donné les bons gestes à employer pour récolter les raisins sans abîmer les grappes mais aussi sans se couper les doigts. « Il faut la prendre par en dessous, pour ne pas qu’elle tombe par terre et aussi pour voir à quel endroit on coupe », explique une élève aux côtés de ses camarades. Par petits groupes, épaulés par leurs professeurs M. Boréani et M. Steinmetz, filles et garçons se sont répartis les tâches dans les allées de vignes. Il y a ceux qui coupent, qui remplissent les seaux et ceux qui les transportent pour les vider dans la benne. « C’est nouveau, on découvre une activité et ça nous plait, mais c’est quand même difficile », exprime un petit groupe de jeunes.

Les gamins sont très volontaires, ils s’amusent et ont bien compris le fonctionnement des vendanges


« Pendant deux jours, les ados vont découvrir les métiers de la vigne, accueillis au domaine de la Mourette, une initiative qui entre dans le cadre de leur projet patrimoine et qui permettra également de préparer leur voyage scolaire en Corse du 7 au 13 octobre », précise M. Boréani, responsable des classes patrimoines. « Ce voyage sera l’occasion de faire un échange de langues régionales corse et provençale ». Malgré les difficultés du travail, les élèves tiennent bon. «  C’est super d’accueillir une classe patrimoine pour les vendanges et ce à quelques jours des Journées européenne du patrimoine. Je suis agréablement surpris, les gamins sont très volontaires, ils s’amusent et ont bien compris le fonctionnement des vendanges », souligne M. Bremond au volant de son tracteur. Pour lui, ces deux jours de vendanges symbolisent le résultat de toute une année de travail sur les vignes. Chaque année, les différents cépages cultivés sur plus de 2 hectares donnent un vin rosé Côte de Provence, un vin exclusivement du Brusc.*

Travail, entraide et découverte


Pour l’heure, le temps est à la cueillette et si ce matin, la chaleur était soutenable, à l’approche de midi, les petites mains fatiguent un peu et l’enchantement retombe. Une pause repas s’impose pour tout le monde. Cet après-midi et demain, il faudra recommencer, les sourires restent sur les visages. Les élèves emporteront certainement de nombreux souvenirs de partage et de convivialité avec eux.

Clémentine Ortega, le 11 septembre 2018

*(renseignements les jeudis sur le marché du Brusc)

Plus d'infos:

Autres photos: