Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Le Brusc > Des paysages et une vie à l'honneur
Le 23. septembre 2017 à 14h17

Le Brusc Peinture Des paysages et une vie à l'honneur

Lors du vernissage de l'exposition de François Flohic « Une vie en peinture » vendredi soir à la Maison du Patrimoine, le maire Jean-Sébastien Vialatte a remis la médaille d'honneur de la ville de Six-Fours à un peintre au parcours de vie exceptionnel.

François Flohic, « Une vie en peinture » à la Maison du Patrimoine jusqu'au dimanche 8 octobre.

François Flohic, « Une vie en peinture » à la Maison du Patrimoine jusqu'au dimanche 8 octobre.

La Maison du Patrimoine était bondée vendredi soir pour rendre hommage à François Flohic, 97 ans. A l'honneur, son exposition bien sûr, mais aussi son parcours, indissociable de l'Histoire de France. En lui remettant la médaille de la ville, le maire Jean-Sébastien Vialatte a parlé de « carrière exceptionnelle ». En effet, François Flohic s'engage à vingt ans en 1940, dans les Forces Navales de la France Libre. Il sera plus tard aide de camp du Général de Gaulle pendant dix ans de 1959 à 1969, avec une interruption d'un an en 1964 pour prendre le commandement de l'escorteur d'escadre Le Bourdonnais à Toulon. Après la départ de de Gaulle, il commande le porte-hélicoptère Jeanne d'Arc de 1969 à 1971. Le Vice-Amiral est, entre autres, Commandeur de l'Ordre de la Légion d'Honneur et Grand-Croix de l'Ordre National du Mérite. Breton d'origine, il habite maintenant au Brusc.

Imagiers provençaux

 
Une cinquantaine de ses toiles et esquisses sont exposées à la Maison du Patrimoine pendant deux semaines. Sa peinture est naïve et colorée. « Ce sont les sous-verre qui demandent le plus de travail », nous explique-t-il. « Est-ce que c'est parce qu'André Malraux vous appelait " l'ombre de la grande ombre " que vous êtes devenu peintre des couleurs ? » lui a demandé Jean-Sébastien Vialatte .

Certaines toiles sont le produit des séminaires de peinture de Georges Palmieri, son professeur aux Beaux-Arts. On y reconnaît Vaugines, le Lubéron et le Haut Var. Le peintre californien David Farmado, qui vient dans notre région une année sur deux, l'a connu en 2004. « Il était seul dans l'église où il exposait et je lui ai demandé si sa peinture était primitive ou fauve. Il était ravi de rencontrer enfin un connaisseur ! » François Flohic était vendredi soir ravi de voir toutes ses toiles rassemblées à la fin de sa vie : « Cela me donne une grande joie et m'incite à continuer à travailler ! » nous a-t-il confié.

, le 23 septembre 2017

Autres photos:

François Flohic avec le maire Jean-Sébastien Vialatte et l'adjointe à la culture Dominique Ducasse.