Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Bandol > Le nouveau quai de Gaulle présenté au public
Le 23. septembre 2017 à 14h28

Bandol Environnement Le nouveau quai de Gaulle présenté au public

Pour la deuxième fois, l'avant-projet du réaménagement du quai Charles de Gaulle a fait l'objet d'une réunion publique au cours de laquelle les Bandolais se sont exprimés. S'il reste encore de nombreuses questions à régler, les contours du nouveau quai se dessinent.

Photo-montage du futur quai de Gaulle avec sa grande promenade (repro DR)

Photo-montage du futur quai de Gaulle avec sa grande promenade (repro DR)

Le maire Jean-Paul Joseph l'avait annoncé en avril dernier : « Il faut que le quai de Gaulle soit une vitrine pour Bandol ». Un projet ambitieux de 6,7 millions d'euros HT (avant passage des marchés), rendu possible par le redressement des finances de la Ville qui par ailleurs prend à sa charge 50 % du coût, via un emprunt. Que les Bandolais se rassurent : « Il n'y aura pas d'augmentation d'impôts liée à ce projet». Quant à la requalification du quai : « Nous allons relier la terre à la mer. Actuellement, nous avons trois voies, un terre-plein central et des façades commerciales. Il faut faire une large promenade piétonnière et créer du lien. J'ai rencontré de nombreux commerçants et nous avons modifié ensemble le calendrier initial ».

Un espace de vie retrouvé


Le projet vise à redonner une perspective qui part du Casino, donc de l'entrée de ville, pour aller jusqu’aux allées Vivien, en créant davantage d'espace piétonnier et de végétation, y compris sur la place de la mairie, qui conservera un aspect provençal et chaleureux. « L'espace public est très encombré. Certes, on aperçoit la plage, mais on voit surtout la route, les stationnements, les poubelles. Ces dernières seront d'ailleurs mieux intégrées dans le paysage », a expliqué l'architecte-paysagiste Alain Goldtsimmer. « Au niveau des espaces - commerces, restos, stationnements -, nous aurons une diminution de l'enrobé de 60 % et une augmentation des espaces verts de 20 %. Sans compter l'élargissement de la promenade, qui passe de 4 mètres à 19 mètres » (voir notre reportage photos).

Le Bandol de demain, plus balnéaire


Une zone ouverte sur la mer, des brumisateurs tout le long de la promenade, une ville qui ne sera plus dédiée à la voiture... les photos-montages présentés, même si ils sont de qualité moyenne, ont de quoi séduire. « Il est important de redonner à Bandol son image de plage et ses ouvertures sur la mer », précise Alain Goldtsimmer. Le réaménagement concerne la partie nord du quai de Gaulle située entre le terre-plein central et les façades commerciales actuelles. Sur la grande promenade, les commerces restent sur la droite et à gauche on trouve des modules de détente et de restauration alternés, agrémentés d'espaces verts. Un site épuré, débarrassé de sa typologie routière. « On redonne de la porosité et on va vraiment vivre l'espace ».

Côté terrasses


La surface allouée aux terrasses reste la même. Elles sont actuellement en longueur. « Nous travaillons avec l'architecte des Bâtiments de France sur une charte qui définira le mobilier des terrasses, couvertures, enseignes... Nous laisserons le temps aux commerçants de se mettre en conformité et nous voulons mettre fin aux baux précaires afin qu'ils puissent se projeter dans la durée et le futur», assure Jean-Pierre Chorel, adjoint à l'urbanisme. Une nouvelle réunion publique uniquement dédiée aux commerçants doit avoir lieu mercredi 27 septembre à 19h, salle Pagnol, afin d'intégrer leurs problématiques spécifiques.

Circulation et stationnement


Le nombre de places de parking sera maintenu. Celles pour personnes handicapées seront également respectées. S'il n'est pas possible de créer une piste cyclable, le ralentissement de la circulation devrait permettre une intégration des deux roues dans le flux. La circulation rue Marçon, Voltaire ou avenue du 11 novembre reste inchangée. L'entrée du parking central se fera à hauteur du Carroussel. Les conducteurs ne feront plus la queue sur la route mais à l'intérieur du parking. De même, ils sauront là où se trouve des places. Le projet prévoit également d'arrêter les bus avant l'entrée de ville, sauf pour les réguliers qui montent à la gare.

Découpage du projet


Le projet est découpé en zones. A pour la promenade nord, B l'entrée de ville, C les parkings central et casino, D la plage et E la promenade sud. A noter que les zones D (la plage) et E (promenade sud) sont hors-mission et donc non comprises dans les 6,7 M€ HT et qu'elles seront réalisées plus tard.

Calendrier des travaux


Les premiers travaux, non impactants, auront lieu de mars à avril 2018. Ils concernent l'entrée de ville et les parkings central et casino, ainsi que les arrêts de bus. « Nous nous sommes engagés à ne pas faire de travaux de mai à août pour préserver la saison estivale », explique Jean-Pierre Chorel. Après l'été, les travaux reprendront en septembre 2018 sur la totalité du port jusqu'en avril 2019. Puis, de nouveau, arrêt des travaux pendant l'été 2019 et reprise en septembre. Reste que cet avant-projet doit d'abord être finalisé et validé avant le 2 octobre prochain.

Chantal Campana, le 23 septembre 2017

Prochaine réunion dédiée aux commerçants, mercredi 27 septembre à 19h, salle Pagnol. D'ici la fin du mois de septembre, un site Internet sera lancé. Les Bandolais pourront suivre l'avancée du projet.

Plus d'infos:

Autres photos:

Une canopée urbaine pour créer un mail végétal de l'entrée de ville jusqu'à la place de la mairie (repro DR) L'aménagement répondra aux contraintes de sécurité 
(repro DR) Place à la végétation et à l'espace piétonnier (repro DR) Le nouveau visage de Bandol
Une canopée urbaine pour créer un mail végétal de l'entrée de ville jusqu'à la place de la mairie (repro DR)