Liens Ignorer la navigationOuest Var > Actualité > Le Brusc > Les bordées du Borda ont intrigué les familiers du...
Le 28. mai 2010 à 19h15

Le Brusc Société Les bordées du Borda ont intrigué
les familiers du Gaou

Un bateau de guerre, blanc de surcroît, qui va et vient depuis plusieurs jours au large du Gaou, cela ne pouvait qu'intriguer les promeneurs.

Le bâtiment hydrographique Borda (Photo Marine Nationale)

Le bâtiment hydrographique Borda (Photo Marine Nationale)

Depuis plusieurs jours, les promeneurs du Gaou sont intrigués par la présence, à proximité de la côte, d'un navire tout blanc qui va et vient face aux anciennes installations de la Marine Nationale blotties dans la falaise et qui étaient consacrées jusqu'en 2004 à l'étude de la détection sous-marine. Pour faciliter la tâche des chercheurs, une zone rectangulaire d'environ 4 km2 avait été tracée au large du Gaou où mouillages, chalutage et plongée sous-marine étaient interdits. Avant de rendre ce polygone d'écoute à la vie civile, le Préfet maritime a demandé à ce qu'un relevé cartographique précis des fonds marins soit réalisé car la dernière mise à jour des cartes du secteur date de 60 ans.
Le Borda, un bâtiment hydrographique de la Marine Nationale de près de 60 mètres de longueur équipé de multimes instruments de mesure et notamment d'un très efficace sondeur multi-faisceaux qui "voit" les fonds en 3 D, sillonne donc ce quadrilatère avec ses deux vedettes, le Macreux et le Phéton, équipées pour faire des relevés sur les hauts fonds. Et les données sont transmises au service hydrographique et océanographique de la Marine (SHOM) qui va ainsi pouvoir corriger les cartes marines de l'endroit. Le Borda se rendra ensuite à Hyères pour une nouvelle mission.

, le 28 mai 2010

Autres photos:

L'équipement sophistiqué du Borda permet de voir les fonds en trois dimensions (document Marine Nationale)
L'équipement sophistiqué du Borda permet de voir les fonds en trois dimensions (document Marine Nationale)