Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Le Brusc > La conférence sur Les Bugadières est un véritable succès.
Le 11. février 2017 à 18h37

Le Brusc Vie associative La conférence sur Les Bugadières est un véritable succès.

Vendredi 10 février, à la maison du Patrimoine, se tenait une conférence sur les Bugadières de notre région. Organisé par l’association Matriochka et présenté par Raoul Décugis, l’événement à fait salle comble.

Ollioules, les Bugadières sur la Reppe.

Ollioules, les Bugadières sur la Reppe.

Ils étaient nombreux à se presser dans la petite salle de conférence au Brusc pour entendre Raoul Décugis conter les métiers d’autrefois. Charlotte Biasetti, ancienne présidente de l’Association présente ce dernier : « C’est un excellent conférencier. L’Histoire et la région sont pour lui une affaire de passion et il sait faire revivre comme personne nos villages d’antan. Nous sommes amis depuis plus de 50 ans, la collaboration s’est faite tout naturellement, et le sujet intéresse tout le monde. »

Il reprend et explique le choix du thème de ce soir: « Lorsque j’étais président de l’association « Les chemins du patrimoine », j’étudiais régulièrement les anciens labeurs. Celui des Bugadières est particulièrement touchant. À l’époque il n’y avait aucune machine à laver, la vie était laborieuse et nos mères ont travaillé dur pour bien nous tenir. C’est un sujet très touchant.  »

Sous un silence respectueux, les lumières s’éteignent, le conférencier prend place et débute la projection. Sur l’écran centrale, la foule lit les premiers mots : « Comme si elles avaient eu honte d’exister, ces femmes laborieuses se sont éteintes dans un silence assourdissant … » Le ton est donné.

Les images se succèdent entre sourire des Bugadières à la tâche et vieilles photos des lieux d’action. Raoul Décugis commente: « Nous sommes les archéologues du XIX ème siècle. Je suis certain que vous reconnaissez ces endroits ». De nombreuses exclamations viennent du public.

Annick Vidalot, nouvellement en charge de la présidence de l’Association explique cette engouement : « L’Histoire est un sujet qui plait beaucoup, mais lorsque vous contez aux gens celle des Bugadières de leur village, quelque part vous leur parlez d’eux-même. Ici, on ne fait rien d’autre que raconter une part de vie de leur mère ou de leur grand-mère … »

L’événement est un véritable succès. L’orateur conclue « La nostalgie est bien présente, les monuments se meurent, la pratique s’éteint. Aujourd’hui seules quelques rares femmes se rendent aux lavoirs. Et faute d’un trop grand besoin d'espace, les vestiges des pratiques passées disparaissent au profit des nouveaux Parkings . »

, le 11 février 2017

Plus d'infos:

Autres photos:

Adhérents et curieux étaient présents pour écouter Raoul Décugis. Les nombreux ouvrages relatent l'Histoire de la Région.
Adhérents et curieux étaient présents pour écouter Raoul Décugis.