Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Le Brusc > Ruée vers l’or aux Embiez
Le 16. mars 2015 à 17h05

Le Brusc Emploi Ruée vers l’or aux Embiez

La grande journée de recrutement des îles Paul Ricard s'est déroulée ce lundi et pas un autre jour ! L’encadrement des hôtels, bars et restaurants des îles des Embiez et de Bendor a reçu 450 candidats pour 50 postes saisonniers.

Les navettes de l’île des Embiez affichaient complet ce lundi matin, comme pour une ruée vers l’or. Et si le fameux Ricard est bien jaune, comme le métal précieux, ce n’était pas ce qu’allaient chercher les migrants du jour. Il s’agissait pour eux de décrocher le fameux job d’été au sein d’une des plus vénérables entreprises de la Côte d’Azur. Dix établissements (hôtels, bars, restaurants) des Embiez, mais aussi de Bendor, proposaient 50 postes en cuisine, service et nettoyage.

Le Pôle Emploi, partenaire actif


Le Pôle Emploi de Six-Fours, partenaire de l’opération, avait convoqué 450 personnes susceptibles d’être intéressées. Ils avaient installé un stand d’accueil à l’entrée de la salle Pagnol et 5 employés de l’institution avaient été dépêchés sur place. Franck Couriol, Directeur du Pôle Emploi et Sandrine Ritter, Responsable d’équipe au Pôle Emploi de Six-Fours supervisaient les opérations.
De son côté, la Société Paul Ricard avait déjà participé aux Forums de l’Emploi de Six-Fours et Bandol et communiqué dans la presse locale et spécialisée. Eux aussi attendaient du monde. Sur les 4 stands qui recevaient les candidats, Karine Baudoin, Directrice des ressources humaines de la SA Paul Ricard, participait elle-même à ce recrutement, signe de l’importance d’une telle journée.
Franck Couriol nous faisait remarquer que l’esprit Paul Ricard était bien là : « Ici les candidats sont reçus et écoutés longuement. »
On a pu y croiser aussi Didier Rivoiron, Receptive Manager, qui avait été à l’origine de l’opération, il y a 4 ans. Il nous commente sa présence : « Cette journée de recrutement, c’est un peu mon bébé. C’est un moment important et je tenais à y être. Nous avons bien 10 à 20 % de personnes qui reviennent chaque année travailler ici ou à Bendor. C’est tout de même important. »

Au bout du compte, tous les convoqués par Pôle Emploi ne se sont pas déplacés. Par contre, près de 200 personnes sont venues par ailleurs. Il y a bien eu entre 400 et 500 personnes pour 50 emplois…

PH, le 16 mars 2015

Autres photos:

Didier Rivoiron, Franck Couriol et Sandrine Ritter Le stand Pôle Emploi recevait les candidats