Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Le Brusc > Des nîmois emportent le challenge Loulou Castillo
Le 19. octobre 2010 à 07h30

Le Brusc Sport Des nîmois emportent le challenge Loulou Castillo

Encore une belle édition de ce challenge Loulou Castillo organisé au Brusc par la boule joyeuse des îles. Le plateau était relevé; la remise des prix s'est déroulée comme à l'accoutumée lundi soir dans une ambiance festive.

Bruno Golé, la famille Castillo et les champions de l'édition 2010: Cédric Bosch et Laurent Méjean (Nîmes).

Bruno Golé, la famille Castillo et les champions de l'édition 2010: Cédric Bosch et Laurent Méjean (Nîmes).

Avec 102 doublettes engagées, le Brusc aura mis à l'honneur une nouvelle fois le jeu provençal. Bruno Golé, président de la boule joyeuse des îles était ravi: "il y a eu une belle participation avec de très bons joueurs, c'est une vraie réussite". Même plaisir du côté de Didier et d'André Castillo (fils de loulou): "le challenge existe depuis 1992, c'est une fierté pour la famille Castillo et cela montre bien que Loulou, décédé en 1959, a réellement marqué les esprits".
Côté jeu, les vainqueurs du jour se nommaient Cédric Bosch et Laurent Méjean (Nîmes) qui se sont imposés face aux vainqueurs de l'an dernier Yves Montagny et Philippe Motto (boule du kiosque de Sanary) sur le score de 13 à 9. Toutefois le challenge restera bien sanaryen, car la meilleure équipe homogène varoise demeure l'équipe de la boule du kiosque de Sanary qui confirme son très bon niveau.
Les champions nîmois 2010 garderont un très bon souvenir de cette édition: "nous faisons de nombreuses compétitions, et je peux vous dire que celle-là est particulièrement bien organisée, nous reviendrons l'année prochaine" nous disait l'un des vainqueurs.
Les prochains rendez-vous de la Boule Joyeuse des îles sont l'assemblée générale du super challenge (13 novembre à partir de 9h30) et le fameux congrès départemental qui se déroulera aux Embiez le samedi 27 novembre.

D.D, le 19 octobre 2010

Autres photos:

Une finale disputée. Du côté de la table d'arbitrage. Les fidèles du jeu provençal. Les sanaryens repartent quand même avec le challenge.
Une finale disputée.