Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Le Brusc > Challenge Pisano Régional... Une belle finale
Le 6. octobre 2014 à 21h46

Le Brusc Boules Challenge Pisano Régional... Une belle finale

Vieille famille bruscaine "les" Pisano de père en fils ont aimé, aiment et aimeront le jeu de boules.

C'est d'ailleurs Etienne qui, voici 40 ans, a créé le challenge qui porte ce nom. Avec le temps, le challenge avait disparu mais c'est un Bruscain d'adoption qui a décidé de le relancer voici deux ans : Bruno Golé. Arrivé en 76 au Brusc, il y a très vite été adopté et voici douze ans qu'il est président de "La Boule Joyeuse des Iles" qui, aujourd'hui, rallie 220 licenciés.

Une tradition bruscaine qui revoit le jour...


Voici deux ans donc, il propose à Guillaume Pisano, petit-fils d'Etienne, de reprendre ce challenge qui avait un énorme succès. Evidemment heureux de cette proposition, Guillaume accepte et voilà qu'aujourd'hui ce challenge emmène au Brusc 122 équipes venues de toute la région PACA, de l'Aude, de Digne, de Gap, de Mouans Sarthoux, de Carcasonne, de Toulouse...
Beau succès donc pour ce retour d'une tradition bruscaine qui clôturait donc la saison bouliste.
Ce challenge s'est déroulé durant trois jours, les 4, 5 et 6 octobre, un peu partout sur le Brusc : l'île du Gaou, le jardin Georges Martin, les Charmettes, la Prud'hommie et bien sûr le bar le Rivage qui possède un terrain de boules attenant.
Le temps fut beau, la compétition de haut niveau et en ce lundi soir, tous se retrouvaient au bar le Rivage pour la remise des prix, qui furent remis par Yves Draveton, adjoint aux transports et aux affaires scolaires et André Mercheyer adjoint à la Jeunesse et aux sports.

...Grâce aux bonnes volontés et aux soutiens


"Pour organiser un tel challenge, il faut beaucoup de paramètres - nous dit Bruno Golé - d'abord du monde, des bonnes volontés, des bénévoles. Nous les avons et ils ont toujours été présents, merci à eux. Un bureau de gens engagés et sur qui l'on peut compter. Une municipalité qui, depuis des années, nous soutient et avec qui nous avons un bel échange. et puis bien sûr, des partenaires et des sponsors pour que ce genre de manifestation ait lieu avec éclat.
Nous avons dont tous ces éléments et ça nous fait chaud au cœur. Ça nous fait oublier les critiques car, lorsque ça marche, il y a toujours des gens que ça chagrine mais tant que j'aurai la flamme, je serai là et au contraire... les critiques, ça me galvanise et me donne envie d'aller plus loin ! Et comme pour le moment nous avons un veto pour le championnat de France, je vous promets que je vais m'en occuper !"
Tout cela bien sûr, dit sans amertume, avec la bonne humeur et cet esprit bien provençal qui est de ne jamais baisser les bras.
"Rappelez-vous que les guêpes ne piquent que les belles fleurs" dit en riant Yves Draveton !

L'accueil, un juste retour des choses


Et André Mercheyer de rajouter : " Ici, l'accueil est primordial et ce n'est pas pour rien que les équipes aiment y venir jouer. Et de ce côté là, aujourd'hui il y a la qualité et la quantité. N'oublions pas que les champions de boules sont des personnes à l'échelle humaine qui apprécient la convivialité, l'accueil et la sincérité des gens, ce qu'ils trouvent ici. Et je rayonne de bonheur lorsque je vois cet état d'esprit. Ici l'on trouve la fibre sportive, amicale, familiale, ancestrale...".
Et Bruno de conclure qu'il a été si bien accueilli au Brusc lorsqu'il y est arrivé, qu'il était tout à fait normal qu'il rende ce qu'on lui a offert.

Les gagnants


Ainsi donc, après tous ces beaux discours , coupes, bouteilles de vin, montres, furent offerts aux deux équipes finalistes :
- Arrivés seconds, Ludovic Grisone de Sanary et Jérémie Bertrand de Rocbaron;
- Arrivés premiers : Alain Valdès et Jean-Claude Peronel de Pertuis.
Ces derniers eurent en sus l'insigne honneur de se voir remettre une superbe sculpture qui est depuis près de 60 ans dans la famille Pisano.
Evidemment tout se termina par le traditionnel pastis sans quoi aucune manifestation ne peut se terminer chez nous, en particulier chez les vrais boulistes provençaux !
Ce fut un très sympathique moment.

J.B, le 06 octobre 2014

Autres photos:

Le discours de Bruno Golé L'équipe de bénévoles Yves Draveton
Le discours de Bruno Golé