Liens Ignorer la navigationOuest Var > Actualité > Le Brusc > un air retro flottait dimanche sur les Embiez
Le 18. septembre 2011 à 17h28

Le Brusc Animation un air retro flottait dimanche sur les Embiez

Les visiteurs des Embiez ont pu découvrir ce dimanche, à l'occasion des journées du Patrimoine, quelques pièces dignes d'un musée de l'automobile présentées par le Retro-mobile club du Castelet.

La petite 4 chevaux n'a pas peur de poser entre une rutilante Simca Sport et une luxueuse De Soto

La petite 4 chevaux n'a pas peur de poser entre une rutilante Simca Sport et une luxueuse De Soto

Jean-Claude Rocquelin a plus d'un tour dans son sac pour animer l'île des Embiez. Ainsi, pour s'associer aux journées du Patrimoine, le président du comité des fêtes a eu l'idée, depuis quelques années, de faire venir sur l'archipel un patrimoine mobile, à savoir des véhicules du siècle dernier retraçant cette fabuleuse époque qui vit l'explosion de l'industrie automobile. Et dimanche les touristes que le mauvais temps n'avait pas découragé ont eu la surprise de découvrir dans les rues et sur la place de la Fontaine une vingtaine de véhicules présentés par le Retro-mobile club du Castelet. Cette association qui regroupe 125 adhérents qui se réunissent tous les premiers samedis du mois sur le plateau du Camp du Castelet, avait délégué quelques beaux specimens dont une splendide Bugatti, plusieurs Simca huit sport et une luxueuse De Soto. Il y avait aussi un petit parc de deux-roues dont deux ancêtres de nos scooters dans un parfait état de marche.
Vers 13 heures, tous ces mordus de véhicules de collection se sont retrouvés chez Charles pour une aïoli traditionnelle et savoureuse. Dimanche prochain ils seront au château de la Buzine ("le château de ma mère" de Marcel Pagnol) pour faire admirer leurs trésors aux Marseillais.

, le 18 septembre 2011

Autres photos:

Anachronique rencontre Une simca huit sport s'apprète à prendre le bateau du retour. Les ancètres de nos scooters ont encore l'échine résistante Bugatti : la classe!
Anachronique rencontre