Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > La Seyne sur Mer > Dernier conseil municipal de l'année
Le 11. décembre 2016 à 11h26

La Seyne Politique Dernier conseil municipal de l'année

Une fois n'est pas coutume : pour la dernière séance de l'année 2016, les élus ont voté en deux heures, les 22 questions inscrites à l'ordre du jour, mais également une motion de soutien au quotidien La Marseillaise, placé en redressement judiciaire.

Quelques débats animés notamment sur la convention de sortie du projet de rénovation urbaine du quartier Berthe, qui prévoit l'intégration d'un équipement socio-sportif n'ont tout de même pas réussi à faire traîner en longueur ce dernier conseil municipal. Certes, l'élue d'opposition Sandra Torres (LR-UDI) a demandé pour quelle raison on remplaçait la Maison de la santé prévue en face de l'hôpital par un équipement sportif, et de vifs échanges ont eu lieu pour lui expliquer que c'était une évolution, non un remplacement. «Les indicateurs montrent que la problématique de l'offre de soins se situe aujourd'hui davantage dans le cœur de ville», a rappelé le maire, Marc Vuillemot. En préamule de la séance, Danielle Tarditi (FN) a annoncé son retrait du FN, «jusqu'à ce que les instances dirigeantes de notre mouvement aient pris les dispositions nécessaires visant à mettre un terme au règne de l'arbitraire au sein de notre fédération».

Du nouveau pour le cirque


L'association Théâtre Europe a baissé le rideau après le dernier festival «Un printemps dans les étoiles». La fin d'une très longue collaboration avec la commune, qui reste très attachée au cirque. Désormais, c'est le Pôle jeune public qui prend la relève. La convention de partenariat avec la Ville prévoit une participation au financement de la première partie de la Saison cirque Méditerranée à l'espace Chapiteaux des Sablettes, même si dans le futur, il faudra trouver un autre lieu.

Commerces et exonérations


C'est le point le plus important de ce conseil : consciente des difficultés que rencontrent les commerçants du cœur de ville, la Ville a élaboré un tarif préférentiel d’occupation du domaine public. Cela concernce les terrasses, les boutiques, les stands des commerçants sédentaires. En contre-partie de ces exonérations qui peuvent aller jusqu’à 50%, il est demandé aux commerçants un engagement sur les critères suivants : respect de la maîtrise des nuisances sonores, respect de la charte de qualité des terrasses et étalages, participation active au programme d’animation développé ou validé par la Ville, adhésion à la charte de qualité accueil croisiéristes (avec le label «cruise friendly» de la CCIV), participation active aux programmes de tri sélectif mis en place par la Ville ou tout partenaire et participation à la Journée nationale du commerce de proximité de l’artisanat et du centre-ville. Cette démarche a un triple objectif : faciliter l’installation des nouveaux commerces, soulager la trésorerie des commerces existants et, enfin, améliorer la qualité de l’offre commerciale grâce aux engagements pris par les commerçants qui souhaitent bénéficier de ces exonérations substantielles. Quant aux dimanches travaillés, La Seyne va appliquer la loi Macron : neuf dimanches sur les douze autorisés permettront aux commerces d'alimention d'être ouverts.

Soutien unanime pour La Marseillaise


Ce n'est pas la première fois que le pluralisme de la presse et de l'information régionale sont défendus en séance du conseil municipal. Le maire, Marc Vuillemot a ainsi proposé de voter une motion de soutien au quotidien régional La Marseillaise, placé en redressement judiciaire et aux salariés du journal. Une motion votée à l'unanimité, comme toujours.

Chantal Campana, le 11 décembre 2016

Autres photos:

La dernière séance de l'année du conseil municipal a enregistré de nombreuses procurations Vingt-deux questions votées en deux heures : un record !
La dernière séance de l'année du conseil municipal a enregistré de nombreuses procurations