Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > La Seyne sur Mer > Valérie Hirschfield marche pour les enfants malades
Le 16. décembre 2016 à 08h43

La Seyne Action humanitaire Valérie Hirschfield marche pour les enfants malades

Sportive accomplie et femme de cœur, la Seynoise Valérie Hirschfield va entreprendre une marche de 62 km entre La Seyne et Marseille, les 10 et 11 janvier prochains. Objectif : récolter des fonds au profit des enfants hospitalisés.

Valérie Hirschfield n'en est pas à son premier défi sportif. Pourtant, ce dernier revêt un caractère tout particulier puisque la Seynoise a décidé d'en faire une action solidaire. Un projet né il y a plus d'un an, d'une volonté d'apporter son aide aux services de médecine infantile des hôpitaux de Marseille. Ainsi, le départ se fera du centre-ville de La Seyne, le 10 janvier, pour une arrivée sur le port de Marseille, le 11 janvier : «Les personnes qui souhaitent marcher avec moi seront les bienvenues. Peu importe la distance parcourue», explique Valérie. Il suffit à toutes ces bonnes volontés de remplir un dossier d'inscription* et de le renvoyer, accompagné d'un chèque de 10 euros et d'un certificat médical. L'argent récolté par les dons et par les personnes inscrites servira à acheter du matériel pédagogique pour les enfants hospitalisés.

Un défi annoncé sur panneau géant


Jeudi 1er décembre, le projet de Valérie Hirschfield était encouragé par Michel-Ange Fiori, via sa société d'affichage Maci. Situé à la sortie de Sanary, direction Ollioules, le panneau est resté une semaine. Pour l'afficheur, habitué à faire partager ses coups de cœur, voire ses coups de sang, il s'agissait cette fois de saluer l'initiative de cette championne pas comme les autres. Amputée d'une jambe en juillet 2005, Valérie n'a jamais voulu se limiter : «Tout le monde est fort, mais on ne le sait pas». Et elle l'a d'ailleurs prouvé à maintes reprises. En découvrant le paddle, cette planche de surf sur laquelle on rame debout, elle en a fait sa spécialité. En septembre 2015, seule concurrente handicapée, elle participe à une course de paddle sur les canaux, aux Pays Bas (Sup 11 City Tour) et en septembre 2016, réitère son exploit. Entre-temps, l'infatigable sportive se paye le luxe d'être sélectionnée parmi 180 candidats, pour le nouveau jeu sportif de TF1, «Ninja Warrior le parcours des héros», dont le tournage a eu lieu à Cannes en avril dernier.

Une marche, deux étapes


«Le 10 janvier, je marcherai jusqu'à La Ciotat. J'y passerai la nuit, et le 11, je continuerai ma route vers Marseille», explique Valérie. Comme ils l'avaient fait lors de sa participation à «Ninja Warrior», ses partenaires, le fabricant de prothèses Protéor et l'orthopédiste BTC l'ont équipée. Depuis plusieurs mois, Valérie la battante s'entraîne. Habituée à repousser sans cesse ses limites, le plus souvent en solo, elle souhaite cette fois partager son expérience avec d'autres personnes et s'arrêter dans quelques villes traversées, afin de témoigner et d'échanger. Car plus qu'un défi, l'aventure humaine sera au rendez-vous.

Chantal Campana, le 16 décembre 2016

*Pour participer ou faire un don
Valerie jusqu'au bout
http://valeriepaddle.asso-web.com/
 https://www.helloasso.com/associations/valerie-jusqu-au-bout-plus-que-jamais-debout
 https://www.facebook.com/groups/736903543113907/
https://www.facebook.com/valerie.hirschfield

Autres photos:

Cannes, avril 2016. Enregistrement de l'émission Ninja Warrior diffusée en juillet sur TF1 Entraînement dans le port de La Seyne avant de participer à la course de paddle aux Pays Bas
Cannes, avril 2016. Enregistrement de l'émission Ninja Warrior diffusée en juillet sur TF1