Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > L'animateur du comité de soutien local d'Emmanuel Macron,...
Le 1. mai 2017 à 21h58

Ouest Var Politique L'animateur du comité de soutien local d'Emmanuel Macron, Khalid El Garti, s'exprime.

Dimanche 23 avril avait lieu le premier tour de l’élection présidentielle. Le parti « En Marche ! » porté par Emmanuel Macron s’est imposé avec 24,01% des voix. Khalid el Garti, créateur et animateur du comité de soutien local de La Seyne et de l'Ouest-Var nous livre ses impressions.

Khalid el Garti croit en la victoire d'Emmanuel Macron.

Khalid el Garti croit en la victoire d'Emmanuel Macron.

Vendredi après-midi, au Café des Arts, Khalid el Garti explique la naissance du comité de soutien local : « C’est en novembre dernier que j’ai créé ce dernier. Je suis le plus ancien « représentant » dans nos territoires. Le mouvement « En Marche ! » a pris beaucoup d'ampleur depuis sa naissance en Avril 2016 à Amiens, et, aujourd’hui, il reçoit de nombreuses candidatures mais il n’y a aucune investiture officielle pour le moment. » Il reprend : « Je gère de nombreuses pages de soutien sur les réseaux sociaux également. Je peux vous affirmer qu’il y a une augmentation formidable des adhésions et de la fréquentation sur les sites. Les gens se mobilisent et chaque jour je reçois des questions précises et pertinentes ».

" Un nouvel équilibre se met en place."


Dimanche dernier, Emmanuel Macron s’est qualifié au second tour devant Marine Le Pen. Le parti, vieux d’une année seulement, devance pourtant tous les favoris de la Vème république. L’animateur du comité local y voit la fin d’une ère : « Emmanuel Macron correspond à cette volonté française de tourner la page. Quelque chose de nouveau vient d’être engagé. Nous assistons à une véritable révolution politique. Les vieux repères se sont effacés. Nous sommes une nouvelle force dans l’équilibre qui se met en place.»

" Être attentif au sondage et rester mobilisés."


Pourtant, si les premiers sondages disaient le candidat du mouvement favori, les derniers chiffres ne cessent de voir son avance se réduire. Khalid el Garti reprend : « Il faut respecter l’électeur et le système de l’élection présidentielle. Rien n’est promis. Nous devons rester mobilisés et être prudents. Il faut savoir avancer avec modestie. Les jours qui viennent vont être importants et nous serons sur le terrain pour écouter et échanger avec nos concitoyens. Il faut continuer l’action et être attentif au sondage ». Il reprend : "La France à un rayonnement extraordinaire dans le monde. Les yeux des habitants des pays voisins sont rivés sur nous. Je ne peux pas imaginer la France basculer vers le bleu marine."

Une politique local plus complexe.


Dans la région PACA, le Front National a rassemblé près de 30% des voix devançant ainsi tous les autres partis. L'animateur du comité local appelle à la prudence : "Il ne faut pas précipiter les choses. Les échéances sont lointaines. Je suis certain que le constat qui se fait au niveau national finira par aboutir en local ...".

C.G, le 01 mai 2017