Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > Inauguration des nouvelles archives municipales de...
Le 18. novembre 2009

Six Fours Société Inauguration des nouvelles archives municipales de Six-Fours

Le député-maire Jean-Sébastien Vialatte a inauguré mardi dernier les nouveaux locaux des archives municipales au « Clos des Louves » en présence d’Hugues Parant, le préfet du Var. Tous deux ont profité de l’occasion pour visiter un appartement dans cet immeuble abritant 14 logements sociaux.

Hugues Parant (préfet du Var),  Jean-Sébastien Vialatte (député-maire) et Marion Nicolay (2ème adjointe)  inaugurant les archives municipales.

Hugues Parant (préfet du Var), Jean-Sébastien Vialatte (député-maire) et Marion Nicolay (2ème adjointe) inaugurant les archives municipales.

Les archives municipales
transférées au Clos des Louves


Désormais les généalogistes, étudiants ou chercheurs pourront parcourir les documents historiques dans un environnement propice à l’étude. 383 m2 en sous-sol sont destinés au stockage des archives, tandis que 90m2 sont dédiés à l’administratif et à l’accueil du public.

Jean-Sébastien Vialatte précise que l’aménagement des archives s’est effectué en étroite collaboration avec le directeur des archives départementales afin que l’espace réponde bien aux normes de conservation des archives. Le coût de l’achat de cet espace est évalué à 600.000 euros, sachant que le conseil général a participé à hauteur de 173.000 euros.

Nicolas Messi, responsable des archives nous confie que « cet espace est beaucoup plus spacieux et accueillant que le précédent. Il nous permettra de travailler dans des bonnes conditions et de classer les 9400 documents, dont nous disposons ». Les documents les plus anciens des archives de Six Fours les Plages datent de 1477. Le public peut désormais consulter les archives du lundi au vendredi de 9h à 11h45 et de 14h à 16h15 dans ce bâtiment situé à proximité de la coopérative vinicole (avenue Laënnec).

Le Clos des Louves abrite
des logements sociaux


Le Clos des Louves a été réalisé par la société SEGEPRIM, gérée par Gilles Pernot, présent lors de l’inauguration. Le maire et le préfet ont profité de cette inauguration pour visiter un logement social. En effet, l’immeuble composé de 21 logements du T2 au T4 comprend 14 appartements destinés au logement social, qui ont été acquis par la Foncière Logement (Association à but non lucratif, créée dans le cadre de la convention Etat-Union d’Economie Sociale pour le Logement). La Foncière Logement intervient notamment dans les communes qui comptent moins de 20% de logements locatifs sociaux et qui sont ainsi concernées par la loi relative à la Solidarité et au Renouvellement Urbain. Marion Nicolay (2ème adjointe) nous explique que l’objectif de la municipalité est la mixité sociale, monsieur Vialatte précisant dans son discours sa volonté d’intégrer des logements sociaux dans les quartiers de la ville.

Marion Nicolay souligne que d'autres constructions de logements sociaux sont prévues. Concernant le problème de logements à Six-Fours, elle nous explique que 500 dossiers sont à l'étude au CCAS, « sachant que ce chiffre n'est pas exhaustif, certains candidats potentiels ne venant pas nous voir, ou d'autres ayant déjà trouvé à se loger dans le privé ».

Le préfet Hugues Parant évoque les problèmes de logements dans le Var et souligne que seuls les maires peuvent connaître la nécessité ou non de logements sociaux dans leurs villes, selon la composition de la population. Sous entendant ainsi que les villes préférant payer l'amende au lieu de se conformer à la loi des 20% de logements sociaux, le font en conséquence des classes sociales et de l'âge de leur population; chaque ville ayant sa particularité.

L'identité communale
avant l'identité nationale


Jean-Sébastien Vialatte évoquera le débat autour de « l'identité nationale », en soulignant qu'un lieu conservant les archives municipales permet de garder les traces de « cette histoire commune ». Le préfet Hugues Parant insistera plus sur « l'identité communale ». Il a réaffirmé l’importance de la fonction de « maire » en cette période mouvementée de réforme des collectivités locales. C’était l’occasion de rassurer les élus, et d’affirmer que le maire ne perdrait pas ses prérogatives et resterait une pièce maîtresse de la collectivité territoriale.

Enfin le préfet félicitera le premier magistrat pour le travail effectué par son équipe et parlera d'une municipalité « à l'écoute » de ses administrés.

Traste, le 18 novembre 2009

Autres photos:

Visite des archives avec Hugues Parant, Jean-Sébastien Vialatte et Nicolas Messi
Visite des archives avec Hugues Parant, Jean-Sébastien Vialatte et Nicolas Messi