Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > Sanary U.S réussit un petit exploit en s'imposant face...
Le 19. février 2012 à 20h54

Sanary Football PHA Sanary U.S réussit un petit exploit en s'imposant face à Fréjus

Les Sanaryens n'avaient pas la tâche facile dimanche en affrontant le troisième du championnat, l'EFC Fréjus/St Raphaël.

Une victoire méritée pour l'U.S Sanary.

Une victoire méritée pour l'U.S Sanary.

Le dernier match des Sanaryens remontait au 29 janvier avec une victoire sur Barjols. Et les hommes entraînés par Régis Fontani doivent composer cette année avec un effectif réduit, des suspendus et des blessés, en clair un tableau n'incitait pas l'entraîneur à viser autre chose que le maintien. Et la rencontre face au troisième n'incitait pas non plus à l'optimisme, d'autant que certains joueurs évoluent en CFA, un gros morceau. Pourtant les Sanaryens avaient déjà une bonne nouvelle, le retour de Renaud Choillot.
Après un premier quart d'heure de domination, les Sanaryens sortirent progressivement la tête de l'eau, parvenant à faire jeu égal et se procurer quelques occasions, avec même l'ouverture du score en fin de première mi-temps par Cédric Bertolucci d'une reprise de volée. Première période gachée par l'explusion très sévère de Régis Fontani, une première dans ses vingt années de carrière sur le banc.
Et la seconde mi-temps s'avéra un peu tendue, avec quelques décisions arbitrales défavorables pour les Sanaryens, ou la sortie de Choillot. Mais les Sanaryens ont fait preuve d'un sacré courage, faisant bloc, parvenant aussi à se créer des occasions dangereuses avec un Bertolucci toujours à l'affût, et un Régis Ciucci très entreprenant. En défense, Zanin et les frères Bastiera veillaient, et il leur a fallu beaucoup de motivation pour résister aux assauts fréjusiens en toute fin de match, notamment avec un coup franc très dangereux. La victoire récompensa un état d'esprit solidaire et une vraie envie de l'emporter. A noter aussi le très bon match côté Fréjus du numéro 4 et capitaine Steeve Marolany. Objectivement Fréjus était supérieur techniquement, mais n'est pas parvenu à développer son jeu sur la pelouse Sanaryenne. Il faut dire qu'en face il y avait du répondant et beaucoup de réalisme avec une base défensive toujours aussi solide.
Et, mine de rien, les Sanaryens se hissent à la troisième place. A ce rythme et en toute discrétion, ils pourraient causer des soucis aux deux premiers à savoir la Dracénie et Six-Fours, même si le coach tendait à relativiser ce succès: "on s'en sort toujours sur pas grand chose, avec ces victoires on est sur le podium mais on peut vite redescendre en bas. Alors pas d'euphorie".
Le 26 février déplacement à la Londe, le 4 mars réception de l'AS Maximoise et place à la coupe du Var le dimanche 11 mars avec la réception de Saint Cyr.
Sur la feuille de match
Bruno Ferry, Luc Bastiera, Johann Marradi, Renaud Choillot, Boris Bastiera, Cédric Vivier, Cédric Bertolucci, Régis Ciucci, Kwamivi Noku, Mickael Coronado, Benoît Joussaume, Nicolas De Marcevis, Florian Zanin

D, le 19 février 2012

Autres photos:

Un match engagé.
Un match engagé.