Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Un incendie détruit un bâtiment aux Playes
Le 5. septembre 2013 à 16h06

Fait Divers Un incendie détruit un bâtiment aux Playes

Dans la nuit de mercredi à jeudi, un incendie s'est déclaré dans les bâtiments de l’entreprise BMTI, situés aux Playes. Les pompiers sont intervenus et ont sécurisé les lieux qui restent sous surveillance.

Les bâtiments dévastés resteront encore sous la surveillance des pompiers

Les bâtiments dévastés resteront encore sous la surveillance des pompiers

Il était 2h00 du matin, lorsque la société GVGS, chargée de la surveillance du bâtiment de la Sté BMTI, qui fabrique des composants électroniques, a reçu l’alerte incendie. Immédiatement, elle a prévenu les pompiers.
Sous le commandement du Commandant Persoglio, du centre de La Garde, pas moins de 15 engins et 60 pompiers sont intervenus pour arrêter l’important incendie.
En début de matinée, celui-ci était circonscrit, mais mis sous contrôle.

Plus de 1000°


La structure a subi de très importants dégâts et s’est écroulée sur elle-même. Selon les pompiers sur place, dont font partie les pompiers de Six-Fours, si la structure métallique a ainsi fondu, c’est que probablement, la température est montée largement au-delà de 1000° !
Même si l’incendie est totalement éteint, les pompiers resteront sur place aujourd’hui et peut-être encore jusqu’à demain, pour surveiller toute reprise éventuelle.

37 employés sur le carreau


Le directeur de l’entreprise et de nombreux employés étaient sur place, pour constater avec désolation, la perte de leur outil de travail. Les 37 employés de BMTI ont été mis en chômage technique, sans date de reprise.
Nul ne sait actuellement ce qui va se passer pour eux, mais il est probable que le bâtiment soit rasé.

Une enquête de police a été ouverte, mais pour le moment, on ne connait pas encore la cause de l’incendie. Si aucune piste n’est à exclure, il est encore trop tôt pour dire si celui-ci est accidentel, la conséquence d’une négligence ou d’ordre criminel.
La seule chose certaine, c’est que 37 familles sont en plein désarroi…

Pascal Hermer, le 05 septembre 2013

Autres photos: