Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > Deuxième manche du championnat Paca de Slot Racing...
Le 11. janvier 2015 à 21h10

Six Fours Sport Deuxième manche du championnat Paca de Slot Racing à Six-Fours

La deuxième manche du championnat Paca de vitesse de Slot Racing, qui s’est déroulée à Six-Fours le 11 janvier, a vu la victoire d’Ayrton Lemaire d’Auriol. Le premier six-fournais, François Pecquery est 5ème.

Le championnat Paca de vitesse de Slot Racing se déroule sur 4 épreuves. La première a eu lieu le 10 juin dernier à Tourves. Cette deuxième manche, comme la suivante qui se déroulera le 28 mars, s’est faite à Six-Fours, sur le beau tracé à 6 pistes du club local, le Slot Racing 83.

24 pilotes sont inscrits au championnat et ils étaient 21 à se disputer la victoire à Six-Fours. Ce championnat de vitesse se fait avec une machine monotype identique pour tous, une formule 1. Seule la décoration est libre. Après des essais libres, de 9h à 10h, chaque pilote a fait 5 minutes d’essais chronométrés sur une piste unique. "A 7 ou 8 secondes au tour, c’est largement suffisant pour «établir un chrono significatif", commente François Pecquery.

Toute l’après-midi, des segments (courses) de 5 minutes se sont succédés pour établir un classement final qui a désigné le vainqueur du jour. Chaque segment permettant de marquer des points. Ayrton Lemaire (le prénom parlera aux amateurs de formule 1), l’a emporté avec 105 points devant Anthony Castany (Les paluds de Noves) 94 pts, et Fredéric Joubert (Apt) 82 pts. Les membres de l’équipe du Slot Racing 83 de six-Fours n’ont pas démérité et ont fini à la 5ème place, avec François Pecquery (CSR83) 76 pts et 12ème place avec Jean Paul Gimenes (CSR83) 44 pts.
Au classement général, François Pecquery remonte de la 14ème à la 9ème place juste au- dessus de la barre des relégables en catégorie inférieure et Jean Paul Gimenes se place en 16e position. La prochaine manche aura lieu une nouvelle fois à Six Fours le 28 mars.

Ce qu’il faut retenir, c’est la difficulté de pilotage de ces F1 miniatures et l’intensité d’une telle épreuve, qui s’est terminée tard le soir. Même miniature, cela reste du sport et une grande concentration est nécessaire.

PH, le 11 janvier 2015

Plus d'infos:

Autres photos: