Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > Beaucoup de monde pour la 2ème Biennale des santons...
Le 7. décembre 2009

Six Fours Culture Beaucoup de monde pour la 2ème Biennale des santons à Six Fours.

Ce week-end, la plage de Bonnegrâce accueillait le « Village des santonniers ». Une trentaine d'exposants du Sud de la France sont venus présenter leurs créations, pour le plus grand bonheur des visiteurs.

Paule Zucconi  et Georges Dalmas

Paule Zucconi et Georges Dalmas

Paule Zucconi (service animation) nous explique qu’à l’origine : « La municipalité a voulu profiter de la présence d’un maître santonnier sur la commune », à savoir Georges Dalmas, pour « organiser une manifestation autour du santon ». Le santon fait partie de la tradition provençale et comme nous le dit Paul Zucconi : « Une crèche dans sa maison permet de voyager, c’est une tradition qui met en exergue toutes les qualités humaines de la Provence ». Georges Dalmas souligne que cette biennale est une sorte de prolongement de « la biennale de l’art santonnier » d’Aubagne. Elle s’intercale avec celle d’Aubagne et permet d’avoir chaque année une grande manifestation autour du santon dans la région. Cette manifestation a attiré un large public, et Georges Dalmas nous disait que les exposants avaient été « ravis de l’accueil ». La municipalité leur a offert café, vin chaud ou soupe à l’oignon, réalisés par les RPA (résidence Louis Faraut et fondation Lelièvre) ainsi que la castagnade réalisée par les bénévoles de Lou Peilou, les Amis du Jumelage et le comité des fêtes des Playes. Pour l’anecdote : Il y avait près de 50 kg de châtaignes !

Les plus grands santonniers
du sud de la France


Georges Dalmas avait invité les plus grands santonniers du sud-est de la France, les visiteurs pouvaient voir des pièces classiques ou très originales. Les amateurs ont pu retrouver les santons de Daniel Scatturo (meilleur ouvrier de France Portraitiste de talent), de Carbone ou les santons de Dalmas. On pouvait apprécier les formes et couleurs bleues des santons de Véronique Dornier, et bien évidemment les inimitables santons Filippi.

Bien que la biennale soit finie, les amateurs peuvent se rendre à la Batterie du Cap Nègre où de magnifiques santons sont encore exposés jusqu’au 7 février.

Traste, le 07 décembre 2009

Autres photos:

Georges Dalmas sur le stand des santons Filippi Véronique Dornier Isabelle Dalmas Lou Peilou préparant la castagnade
Georges Dalmas sur le stand des santons Filippi