Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Bandol > Bandol à l'heure des traditions calendales
Le 7. décembre 2016 à 10h13

Bandol Animations Bandol à l'heure des traditions calendales

Le centre culturel accueille jusqu'au 2 janvier, l'exposition «Traditions calendales en Provence». Au programme, concours et exposition de crèches provençales réalisées par 26 participants. L'occasion pour le public d'admirer de très belles pièces, qui rivalisent toutes de créativité.

Le groupe vocal "Joie de vivre"

Le groupe vocal "Joie de vivre"

Qu'elles soient présentées dans un tonneau, une amphore, une coque, réalisées au crochet, ou d'inspiration africaine, les 26 crèches exposées ne manquent pas d'originalité et leurs créateurs ont fait montre d'imagination. Chacun a eu à cœur de s'exprimer selon son tempérament, et à en croire le public venu nombreux assister au lancement de cette exposition, c'est une réussite. Maryse Lanfranchi, présidente de l'Amicale «Bandol culture et traditions provençales», ne cache pas son plaisir : «C'est la première fois que nous organisons cette exposition et nous le faisons avec beaucoup d'émotion». En effet, la toute nouvelle association a vu le jour le 27 juillet 2016. «Elle est bien ancrée en Provence et surtout ici, à Bandol. Nous voulons transmettre les traditions et le savoir, dans un monde bousculé. Plus que jamais, nous avons besoin de repères». Et de rappeler que les Calendales sont une succestion de fêtes, de rituels et de coutumes, qui démarrent le 4 décembre pour la Sainte-Barbe, et se terminent le 2 janvier, jour de la Chandeleur.

Une initiative soutenue


Laetitia Quilici, vice-présidente du Conseil départemental, souligne le retour de ce type de manifestation à Bandol : «Il est très important au niveau du Département, de préserver nos traditions provençales». Même son de cloche du côté de Ginette Bourgeois, conseillère municipale : «Bravo pour cette première exposition de crèches. Les santons, ''santouns'' signifient ''petits saints'' en Provençal». Et de présenter les 26 exposants, dont le plus jeune, Lenny, a cinq ans et demi. Le garçonnet a réalisé sa crèche en intégrant coques de noix et cailloux. Le résultat est bluffant. C'est à force de regarder faire son papi, que lui aussi a décidé de s'y mettre : «J'ai travaillé longtemps ! Tous les jours j'ai ramené un caillou de l'école pour faire le chemin», dit-il. Plus loin, François Desanto, 83 ans, se souvient : «A mon époque, on ne faisait que la crèche et on utilisait du papier marron. Les sapins de Noël sont venus bien après, avec les Américains», pense-t-il. Espiègle, François aime à préciser qu'il est né l'année ou Hitler a pris le pouvoir en Allemagne !

Des danses et des chants


Entourée des membres de son association Amigar, Magali Turc a partagé la scène avec le groupe vocal «Joie de vivre», pour le vernissage de cette première exposition. Danses traditionnelles provençales et chants se sont succédé avec quelques classiques tels «Jésus est né en Provence» que l'assistance n'a pas manqué de fredonner. Et si en France, tout finit toujours par des chansons, en Provence, c'est le fameux hymne «Coupo Santo» qui a clôturé l'inauguration. Non sans avoir été précédé d'une recommandation d'importance, «attention, il ne faut pas applaudir». Dont acte !

Chantal Campana, le 07 décembre 2016

Du 6 décembre au 2 janvier 2017. Remise des prix le 2 janvier.
Centre culturel
1, rue des Ecoles
83150 Bandol
Tel : 04 94 29 22 70

Autres photos:

Crèche réalisée par Jean-Louis Lapierre. Elle porte le numéro 1 Le Tonneau d'Aline Cartéro. Numéro 2 La crèche de Lenny, 5 ans 1/2, plus jeune participant
Crèche réalisée par Jean-Louis Lapierre. Elle porte le numéro 1