Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Toulon > Un petit déjeuner politique pour lancer la campagne...
Le 14. février 2017 à 20h13

Toulon Politique Un petit déjeuner politique pour lancer la campagne de Benoît Hamon dans le Var

La campagne aux élections présidentielles du candidat socialiste Benoît Hamon démarre dans le Var

Une rencontre conviviale


Bernard Giner, premier secrétaire fédéral du Parti Socialiste varois, et Thomas Roller, directeur de campagne dans le département, ont animé une rencontre à laquelle la presse était conviée ainsi que des militants et non-militants du PS. C'est aussi et surtout une manière de se projeter dans la campagne varoise des présidentielles. Ils sont une vingtaine à avoir accepté l'invitation à cette pause conviviale. Jean-François, Clément, Rachid, Christian... Qu'ils soient dans la recherche, l'enseignement, à la Poste, lycéen, animateur de quartier... qu'ils soient militants de longue date ou depuis peu, colleurs d'affiche ou conseiller municipal... qu'ils soient déçus par le système politique en général, inquiets par les menaces qui pèsent sur l'avenir de leurs enfants, du pays, du monde, ils ont en commun la foi en la société envisagée par Benoît Hamon.

Une participation et des idées positives


Les personnes présentent à cette rencontre informelle portent tous un formidable espoir en l'avenir et se reconnaissent dans le programme et les valeurs du candidat socialiste. Ils apprécient son audace quand il s'exprime sur les sujets sensibles des faits de société. Ils saluent sa lucidité, son dynamisme, son optimisme. Ils le considèrent comme responsable et sincère. Catherine est persuadée que les personnes s'intéressent à la politique si la politique s'intéresse à eux et c'est ce qu'elle a perçu dans l'intérêt que Benoît Hamon porte aux Français. Chacun a le sentiment de retrouver un élan en suivant son mouvement. Ils se sentent écoutés, concernés et impliqués. Une émotion particulière transparaît lorsque est évoquée la montée du FN à qui l'affaire Fillon a ouvert une porte. Mais le débat est paisible et axé sur la victoire de Benoît Hamon et de la gauche aux présidentielles, à l'ouverture et au dialogue.

Le ton de la campagne est donné


Bernard Giner qualifie cette campagne de véritablement citoyenne. Elle s'articule autour de l'engagement de personnes pas nécessairement militantes, de discussions, d'échanges et d'ouverture sur la société. Benoît Hamon souhaite inscrire sa campagne dans l'écoute et la prise en compte des idées de chacun qui permettront un projet d'avenir pour tous. Il affirme dans son slogan sa volonté de « faire battre le cœur de la France » . C'est bien du coeur que circule l'énergie de vie et que partent les idées qui peuvent permettre les transformations de forme et de fond d'une société qui en éprouve un réel besoin. Il y aura d'autres rendez-vous identiques pour ceux et celles qui veulent s'engager dans la réflexion d'une campagne profondément tournée vers la rencontre et la mobilisation de tous les Français.

Le projet du candidat socialiste


Bernard Giner et Thomas Roller ont proposé aux participants à ce petit déjeuner de réfléchir aux moyens de porter le projet de Benoît Hamon, candidat. Toutes les personnes qui le souhaitent peuvent s'engager, avec ou sans carte du Parti Socialiste, sans pression, ni obligation. Il n'y a pas de petites actions, a souligné Thomas Roller en remerciant tous ceux qui répondent présents. Que ce soit en distribuant des tracts, en discutant autour de soi, au travail, en famille, entre amis. Chacun à son niveau peut diffuser le message d'espoir incarné par le programme de Benoît Hamon. En abordant les personnes, en leur présentant le projet et en faisant remonter les contacts et les questions à l'équipe départementale.

Un parti mobilisé pour un challenge ambitieux


L'ensemble du Parti Socialiste se mobilise autour de son candidat vainqueur aux primaires de la gauche le 5 février dernier. Candidat qui entend unir les forces de gauche et écologiques pour être présent au second tour et remporter une victoire vitale pour son parti et le pays. C'est une alliance populaire et citoyenne pour les prochaines élections qui dépasse, comme le précise Bernard Giner, le seul enjeu politique de la France. Il s'agit aussi d'un enjeu économique avec la réflexion particulièrement difficile sur la distribution des richesses et du travail, d'un enjeu démocratique avec les puissantes réformes nécessaires à un autre modèle démocratique pour l'évolution vers une société meilleure et puissante, d'un enjeu planétaire avec la question cruciale du devenir des espaces vitaux et de la gestion des réserves. Des négociations sont d'ailleurs prévues avec Europe Ecologie les Verts. Ce challenge ne peut se gagner sans l'implication du plus grand nombre autour de Benoît Hamon dans un collectif de campagne quels que soient les courants de pensée puisque la posture de ce candidat s'inscrit justement dans une politique de rassemblement.

SAINT-CRIE, le 14 février 2017

Autres photos:

Thomas Roller au centre de l'image expose le dispositif sous le regard attentif de Bernard Giner à sa gauche
Thomas Roller au centre de l'image expose le dispositif sous le regard attentif de Bernard Giner à sa gauche
Les plus : aimés commentés lus