Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > 1er mai Fête du travail… et des petits stands de muguet
Le 1. mai 2014 à 20h13

Six Fours Vie de la cité 1er mai Fête du travail… et des petits stands de muguet

Fête des travailleurs, le 1er mai est traditionnellement le jour du muguet. C’est aussi une exception économique, puisque les particuliers peuvent vendre ce jour-là sans licence, du muguet de leur jardin. La pratique déborde un peu ce cadre…

En France la vente du muguet par les particuliers et les associations non munis d'une autorisation, sur la voie publique, est officiellement tolérée le 1er mai. Il faut évidemment respecter quelques règles et obligations légales. Il s'agit par exemple de muguet du jardin ou des bois et non pas de muguet acheté, sinon ce serait de la revente. Ce muguet doit être vendu en brin et pas en pot. La tradition de pouvoir vendre le muguet sur la voie publique remontant à Claude-François de Payan, ami de Robespierre.

Dans la pratique, ce n’est pas tout à fait le cas, mais la tolérance est large et heureusement, car pour avoir un étal conséquent avec uniquement la récolte de son jardin, il faut vraiment avoir de la chance…et un grand jardin. Quand on voit le mal que se donnent les professionnels pour que cette fleur soit à son Zenith, le jour prévu, on comprend bien la logique des particuliers et on se dit qu’ils ne seraient pas aussi nombreux si c’était le cas !

Du coup, en dehors des pros, les particuliers sont nombreux à vendre du muguet sur le bord des routes, en partant du petit brin, à la composition plus élaborée. A Six-Fours, nous en avons rencontré de nombreux. Installés sous un parasol, avec leur petite table de camping, ils profitent de cette journée bénie pour arrondir la fin du mois. Certains ont leur petit stand tous les ans au même endroit, comme Gwendoline à la Coudoulière, qui revient là depuis 20 ans. D’autres se lancent en se disant « Pourquoi pas, si c’est une bonne journée, je reviendrai ». Souvent, cela se fait en famille. Rien que sur l’Avenue de la Mer, j’ai croisé deux familles différentes avec plusieurs stands. Un tenu par maman, un par la fille, l’autre par le petit ami... Ceux-là sont en général plus organisés. Le papa ou un membre de la famille tourne avec la camionnette pour réapprovisionner les stands. A la fin, on partage tout et ça fait du bien.

Bref, le 1er mai, c’est la journée autorisée du système D et tant mieux, car ceux qui le font au lieu d’aller à la plage méritent bien leur dû. D’abord parce qu’ils ont travaillé et ensuite parce qu’ils nous ont permis d’apporter un petit brin de bonheur à Papy, Mamie ou sa chérie !

PH, le 01 mai 2014

Autres photos: