Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > Téléthon à la Halle Scarantino : en attendant Nathalie...
Le 6. décembre 2014 à 20h56

Six Fours Vie de la cité Téléthon à la Halle Scarantino : en attendant Nathalie...

S'il avait été là, Sacha Distel aurait pu chanter "Toute la pluie tombe sur moi", tant en se samedi de Téléthon, la pluie de cessa de tomber !
Et bien évidemment, beaucoup d'événements prévus à l'extérieur furent encore annulés ou reportés.

La Société d'Escrime était présente


Heureusement que quelques manifestations avaient lieu en salle, comme ce rassemblement organisé par la Société d'Escrime de Six-Fours et son président Guy Travi.
Ce club a aujourd'hui 40 ans et c'est un Six-Fournais qui en est à l'origine : Gérard Guigot, qui, bon pied, bon oeil à 68 ans, est le doyen de celui-ci... et vient de remporter le championnat de France des Vétérans en Martinique ! A noter que la benjamine est une Seynoise de 18 ans : Manon Praud.
La Société d'Escrime, société de loisir, qui réunit aujourd'hui 82 membres, a donc décidé de participer au Téléthon en organisant un des cinq à six rassemblements qui se déroulent dans l'année, dans la ville du vétéran, d'autant que le club est six-fournais, aidé par la municipalité et, juste retour des choses, il était évident pour Guy Travi de prêter son aide à la ville.
C'est donc à la salle Scarantino que cette réunion eut lieu, regroupant 45 épéistes venus de toute la région et même plus loin, de Grenoble à Monaco !
Habituellement, chaque joueur paie 4€ d'inscription, mais pour le Téléthon, chacun a donné 7€, la différence allant tout droit à la manifestation.
L'originalité de cette compétitions c'est que ce sont les plus jeunes qui ont fait l'arbitrage et ont collecté les résultats sur l'ordinateur.
Ce fut un beau moment de convivialité sportive.

Les trésors de Meyo


Dans le hall d'entrée de la salle Scarantino, en dehors du QG installé à demeure durant trois jours, mené de main de maître par Dany Cayol, l'on pouvait découvrir une véritable artiste spécialisée en création de bijoux : Corine Cladera. L'on pouvait découvrir et acheter de très belles pièces, parures, colliers, bracelets, boucles d'oreilles en plaqué argent sertis de pierres semi-précieuses, ou en céramique, le tout fait à la main.
Par ailleurs, elle est aussi peintre sur soie et crée des tableaux ou des foulards avec un talent rare et original. Inutile de dire qu'elle est six-fournaise, qu'elle a une boutique : Les trésors de Meyo - 1327, avenue Laennec, qu'elle travaille aussi pour quelques grands magasins de la région mais aussi parisiens et collabore avec la Marine qui apprécie ses oeuvres. Ses oeuvres qu'elle proposait et dont elle reversait une partie de la vente au Téléthon.
"C'est ma manière à moi d'y participer", nous dit-elle.
Bravo et merci à elle.

Et Nathalie arriva


L'événement de la journée était aussi l'arrivée de Nathalie Collado qui, partie vendredi à 8h de Rochefort du Gard, dans le Vaucluse, devait faire, en compagnie de son mari Jean-François et de leur ami Benjamin da Silva, quelques deux cent vingt kilomètres à vélo pour rejoindre la Halle à 16h ce samedi.
A la surprise générale, elle prit de l'avance est arriva à 15h15. Comme Dany Cayol avait convié le comité d'accueil, c'est à dire les élus, à 16h, du coup, au lieu de venir directement, elle passa dans la ville remercier les commerçants qui l'avaient aidée !
Et à 16h, tous trois arrivant déguisés sur leur vélo, tels les Pieds Nickelés, le comité d'accueil était là, entouré de sa famille et de pleins d'amis venus la féliciter et l'embrasser pour cet exploit de deux jours, avec juste un arrêt-dodo à Aix-en-Provence, le tout sous une pluie battante  ! Bel exploit !
En chemin, il firent quelques haltes devant les mairies où les maires les accueillirent avec un chèque pour le Téléthon. Et c'est ainsi qu'ils revinrent avec plus de 3.000€... Et comme dit la pub, ce n'est pas fini puisque le sponsor qui leur a prêté les vélos "Streetstepper France", qui vient d'ouvrir un magasin près de Carrefour Market, l' attendait dans le magasin, le directeur venu tout droit d'Allemagne pour les féliciter et remettre un chèque !
Sans se départir de leur sourire, tous trois étaient heureux de cette belle performance sportive, surtout dans ces conditions extrêmes mais ils avouèrent que formant une belle équipe soudée, aidée par la "Madame voiture balais" Françoise Baillat surnommée "Martine et son panier", en référence à l'héroïne de livres pour enfants, ils ont vécu une grande aventure, croisé des gens merveilleux dans une super ambiance.
Mais aussi, ajouta Nathalie, portée par l'élan de toute une ville et suivie par Dany Cayol, ce qui était pour eux très important.
Le Téléthon fait des miracles et inscrit toujours de belles histoires.

, le 06 décembre 2014

Autres photos: