Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > Sekolin' Ny Masoandro n'en finit pas de bâtir... un...
Le 13. octobre 2014 à 17h26

Six Fours Solidarité Sekolin' Ny Masoandro n'en finit pas de bâtir... un avenir pour les enfants malgaches

27 projets aboutis en 2012, ils seront au nombre de 31 en 2014... Sekolin' Ny Masoandro qui œuvre en faveur des enfants démunis de Madagascar a vu le jour en 2003 sous l'impulsion de Viviane et Francis Thiry. Cette association n'en finit pas de réaliser de nouveaux projets, l'un entraînant l'autre.

La présidente Viviane Thiry (tee shirt rayé) entourée  des membres du bureau

La présidente Viviane Thiry (tee shirt rayé) entourée des membres du bureau

En 2013, un cyclone s'abat sur la partie sud de Madagascar, 90% des bâtiments sont soufflés, le fleuve Taheza quitte son lit et détruit 7300 hectares de rizières, les écoles sont dévastées.


A Bezaha et Dongalahy


Appelée au secours, l'association s'engage dans le projet de reconstruire une école de deux classes à Bezaha puis une autre de trois classes à Dongalahy. La première école ouvre en décembre 2013, la deuxième sera inaugurée courant octobre 2014. Puis, l'enthousiasme faisant boule de neige , il est décidé de remettre le fleuve dans son lit en construisant un barrage de 1000 mètres réalisé avec des sacs de sable tenus par des piquets. Toute la population s'y atèle avec le soutien de l'association, hommes, femmes et enfants engagent deux mois de travaux : 30 000 sacs de sable seront acheminés sur 70kms de piste primaire...

A Imerintsiatosika (Antananarivo)


Parallèlement l'association poursuit ses deux projets initiés en 2010 à Imerintsiatosika (Antananarivo): le grand centre Saint Sauveur édifié en pleine brousse avec 2 écoles primaires de 4 classes, puis une cantine pour nourrir 800 enfants, puis un orphelinat de 40 places, puis en 2013-2014 un immense bâtiment abritant 4 classe de collège, 4 classes de Lycée réalisé avec le soutien de TPM, le tout électrifié à partir du solaire et équipé de douches et WC alimentés par un château d'eau qui fonctionne grâce à une pompe solaire. Enfin, un mur d'enceinte de 640 mètres sera édifié pour sécuriser les lieux.

En 4 ans la petite cité sortie de cette terre inhospitalière accueillera de 0 à 1000 enfants et fonctionnera en parfaite autonomie !

Un partenariat avec l'association des Enseignants de Lille permettra d'y apporter des tables-bancs pour les écoliers, d'y construire un poulailler, une porcherie et un lavoir. Et tout autour de l'enceinte, la sœur Batistine qui est en charge de cette structure devenue énorme, plante un potager et cultive légumes et fruits pour alimenter les enfants.
Mais ce n'est pas fini ! Le club service Kiwanis Baies de Sanary Bandol Ollioules offre un four solaire et un dessiccateur permettant de déshydrater pour les conserver les fruits et légumes produits.

A Amboijafyfenarivo


Aux côtés du dispensaire et de la maternité réalisés en 2006, d'un bâtiment de 6 classes en 2007, auxquels s'est ajouté un collège de 4 classes, Sekolin' Ny Masoandro construit actuellement deux salles de classe supplémentaires et une cantine scolaire pouvant accueillir 900 enfants qui seront inaugurés en mars/avril 2015. Suivra la construction d'un bâtiment hébergeant les sœurs et les orphelins logés encore aujourd'hui dans de très mauvaises conditions.

Un réseau solidaire de bénévoles


Autant de projets que Viviane Thiry peut mettre en place grâce à une énergie sans faille et le soutien de son équipe, grâce aussi à un réseau solidaire d'adhérents (640 en France et à l'étranger), de mécènes, le soutien des clubs service du département, celui des employés de la société Casino qui ont réussi à vendre 54 000 CD ainsi que de l'artisanat malgache au profit de l'association, et bien sûr l'organisation de spectacles, concerts, tombolas, lotos, vide-greniers, vente de bijoux confectionnés par des femmes malgaches en situation de monoparentalité...

Une petite association devenue grande...très grande grâce à la solidarité  !

A.I, le 13 octobre 2014

Plus d'infos:

Autres photos:

Construction du barrage de Bezaha: hommes , femmes et enfants mettent la main à la pâte Ecole primaire à  Imerintsiatosika Les enfants devant les écoles primaires Saint Sauveur La cantine du centre Saint Sauveur
Construction du barrage de Bezaha: hommes , femmes et enfants mettent la main à la pâte