Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > Font de Fillol : Champion du Record de France
Le 6. décembre 2017 à 21h37

Six Fours Rame d’intérieur Font de Fillol : Champion du Record de France

Les élèves de 4e et 5e patrimoine du collège Font de Fillol ont établi le record de France sur rameur intérieur dans leur catégorie : 320km et 673m en 24h.Un challenge qui s’est déroulé au sein du Collège, de mardi à mercredi, au profit du Téléthon.

Mardi après-midi, tandis que la plupart des élèves rentrent chez eux après une journée de cours, les filles et les garçons des classes de 4e et 5e patrimoine, entourés de leurs professeurs d’EPS, s’installent et se préparent à passer la nuit au collège. Des salles sont transformées en dortoirs et le réfectoire en véritable salle de compétition, d’un côté le ravitaillement, de quoi tenir 24h, de l’autre, des rameurs d’intérieur pour l’échauffement et au centre un ergomètre relié à un système informatique qui officialisera la distance. C’est sur celui-ci que les élèves se relaieront toutes les 30 secondes par équipe de 2h, durant 24h, afin d’établir un nouveau record de rame indoor dans une nouvelle catégorie (-15 ans, mixte, en groupe, en 24h). Le Top départ est donné mardi à 16h02 (avec un léger faux départ). L’euphorie des élèves est à son comble ! Vingt-quatre heures plus tard, mercredi à 15h45, malgré la fatigue, le réfectoire est en effervescence. Les parents sont venus encourager leurs enfants pour les dernières minutes. C’est en musique, sur des airs de champion bien connus que les derniers mètres sont parcourus. « On n’est pas fatigué ! » entament les élèves en chœur. Enfin, le coup de sifflet sonne la fin de l’épreuve à 16h02. Au total, 320 673 mètres s’affichent au compteur. Soulagés, émus, heureux, les élèves détiennent le record de France !

Une initiative et une collaboration entre les classes patrimoine et le Club d’Aviron Seynois qui rapportent 560 euros au Téléthon


Au départ, l’idée d’établir un nouveau record à la rame d’intérieur est venue de Mathieu Gameiro Pais, éducateur sportif au Club de l’Aviron Seynois. Puis, cette idée a conquis Jean-Christophe Boréani, professeur EPS au collège Font de Fillol, et responsable du projet patrimoine, toujours en quête de nouveaux challenges. Ainsi, il a fait le lien avec deux autres collèges, celui de Saint Mandrier et celui de la Seyne, pour lancer cette compétition alliant l’ancien Pays six-fournais et le nouveau Six-Fours. « En 1650, La Seyne se sépare du Pays six-fournais puis en 1950, c’est au tour de Saint Mandrier. Avec ce Challenge, on refait le lien avec les voisins. Ici, le challenge est mixte, à Louis Clément, il est masculin et à l’Herminier, féminin », explique M. Boréani. Instantanément, les trois collèges sont reliés sur des événements Facebook animés pas les élèves. Chacun s’encourage. Pour ce qui est du Téléthon, les élèves de Font de Fillol ont pu récolter 560 euros qui seront remis à l’association.

Une énorme mobilisation et le souhait de faire le buzz au delà du Var


Ainsi, au collège Font de Fillol, 56 élèves ont participé au challenge, accompagnés par 6 professeurs, mais aussi entourés de bénévoles de l’Aviron Seynois et du Comité Olympique et Sportif. Cinq Ergomètres Concept 2 ont été prêtés par le Club, des gourdes, des T-shirts distribués aux enfants… L’énergie était totale. « L’objectif, en plus du Téléthon, était aussi de faire connaître la discipline, sachant que les champions de France sont varois ! Cette année, une nouvelle catégorie a été créée pour les moins de 15 ans », commente Matthieu. « Aujourd’hui, c’était une première, alors pourquoi ne pas lancer ce challenge au niveau régional, voire national ? », demande Matthieu.

24h : fatigués mais heureux


Avec ce résultat, le pari est presque gagné. Les enfants qui, pour la plupart, n’avaient jamais mis un pied sur un rameur indoor, s’en souviendront longtemps. Pour clore cet événement, le Comité Olympique et Sportif a remis un trophée aux élèves très émus. Philippe Adjutor, le principal du collège, a tenu à remercier tous les participants élèves et enseignants, mais aussi les parents : « J’espère que les enfants auront envie de continuer, du moins certains. Et je remercie les parents qui se sont prêtés à cette expérience : nous avoir confié leurs enfants toute une nuit, des enfants qui se sont conduis de manière exemplaire pendant 24h », souligne-t-il avant de leur souhaiter « une très bonne nuit » !

Clémentine Ortega, le 06 décembre 2017

Plus d'infos:

Autres photos: