Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > Erik Tamburi : « Sécurité : je veux être un Maire protecteur...
Le 11. février 2020 à 11h44

Six Fours Politique Erik Tamburi : « Sécurité : je veux être un Maire protecteur ! »

L’équipe d’Erik Tamburi s’est renforcée de deux personnalités de la police qui l'ont informé sur la nécessité d’un vrai chapitre sur la sécurité dans son programme. Il nous détaille les mesures qu’il compte prendre en tant que maire.

Michel Giraud (commissaire divisionnaire honoraire), Erik Tamburi et Mathieu Pisot (brigadier de la Brigade anti-criminalité)

Michel Giraud (commissaire divisionnaire honoraire), Erik Tamburi et Mathieu Pisot (brigadier de la Brigade anti-criminalité)

Lors d’une réunion qui s’est déroulée le lundi 10 février, deux colistiers d’Erik Tamburi, Michel Giraud (commissaire divisionnaire honoraire) et Mathieu Pisot (brigadier de la Brigade anti-criminalité) ont informé le candidat sur certains risques potentiels sur la commune. En réaction, Erik Tamburi a élaboré sept mesures visant à éradiquer l’extension de la délinquance. Les voici :

1. Contre le trafic de drogue qui se renforce sur notre commune


… notamment dans un certain quartier. Il est urgent de ne pas laisser s'implanter les trafiquants. Il faut les déloger et les insécuriser maintenant. Le maire doit redécouvrir son rôle d'officier de police judiciaire en lien direct avec le Parquet, prérogative que lui donne la loi. Contre le trafic qui s'installe dans les quartiers, ce doit être le premier flic de la ville pour être présent et faire remonter les cas d’implantation. J'ai été personnellement touché par le meurtre à l'arme de guerre à 15 mètres du domicile de ma grand-mère à La Seyne dans le cadre du trafic de stupéfiants : je ne veux que cela n'arrive jamais à Six-Fours!

2. Contre les cambriolages


Il faut renforcer les patrouilles de police municipale et d'embaucher de nouveaux effectifs.

3. Contre les incivilités et la délinquance que les usagers peuvent avoir à connaître quand ils prennent le bus, souvent des jeunes et des femmes


La solution est de créer une police intercommunale complémentaire pour sécuriser le réseau Mistral (compétence de TPM), une police financée par TPM qui doit bien cela aux communes de l'agglomération puisque les contribuables lui donnent des dizaines de millions d'euros.

4. Contre les escroqueries, particulièrement contre les personnes âgées

(j'ai eu à déplorer un cas sur une dame âgée ce mois-ci qui a été démarchée puis abusée avec un bon de commande abusif pour des travaux inutiles), je propose un arrêté municipal dédié à la protection des personnes fragiles et l'interdiction de certaines pratiques. Cela est aussi valable pour les promoteurs qui mettent la pression aux personnes isolées et un certain organisme officiel qui influence les propriétaires avec de fausses informations afin qu'ils vendent leur bien : ils doivent être poursuivis par la commune. À Six-Fours ils doivent comprendre que la propriété privée est sacrée.

5. Contre la corruption qui insécurise notre argent public et qui peut coûter cher aux contribuables


(je rappelle que je préside l'Association 'Élus locaux contre le gaspillage et la corruption' et que j’ai déjà obtenu des condamnations contre des corrompus), je propose de rendre plus transparents nos marchés publics avec des règles renforcées (transmission des statuts en plus de l'extrait Kbis pour mieux prévenir la prise illégale d'intérêt).

6. Contre les infractions au code de l'environnement et de l'urbanisme

Une caution doit être demandée aux maitres d’œuvre et architectes en début de chantier et rendue si l'ouvrage a été respectueux.

7. Contre la maltraitance animale


Un agent de la police municipale doit être formé et dédié.

PH, le 11 février 2020