Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > Erik Tamburi inaugure son QG de campagne
Le 19. janvier 2020 à 20h08

Six Fours Politique Erik Tamburi inaugure son QG de campagne

Ce fut le premier ce samedi matin à inaugurer son QG de campagne, Rue de la République. Erik Tamburi était bien entouré et a aussi parlé d’alliances en plus de son programme.

Erik Tamburi est un personnage atypique dans le monde politique de Six-Fours. C’est un vrai puriste qui défend ses convictions avec force et même s’il n’est pas le seul, lui seul peut partir dans un combat difficile, justement parce qu’il croit fort que ce n’est pas perdu d'avance ! Il a son siège d’opposant au conseil municipal avec deux de ses conseillers et fait son possible pour bien se faire entendre.
C’est ce Robin des Bois à la mode provençale et six-fournaise qui inaugurait samedi matin son local de campagne, avec l’objectif de ‘faire du bruit’.

Six-Fours, une nouvelle ère commence !


Derrière cette façade d’empêcheur de tourner en rond pour la municipalité actuelle, qu’il assume, cet ex ingénieur commercial et Conseil d’entreprise en développement durable pour des entreprises prestigieuses depuis 10 ans, est un personnage sérieux, fervent écologiste et farouchement opposé au bétonnage qu’il trouve excessif à Six-Fours.
« A Six-Fours, nous avons le choix entre les candidats du béton et le Front. Comble du comble, nous avons même le candidat des promoteurs cette année. Entre ces trois choix nous proposons une alternative et même un rassemblement de listes, puisque Anne-Marie Charlet, écologiste indépendante nous rejoint. C’est un appel aux autres, à Maitre Florence Vallensan et à Alain Doublet.
Notre slogan c’est ‘Six-Fours, une nouvelle ère commence’. Nous voulons ouvrir une nouvelle page pour la ville, plus environnementale, plus démocrate et plus en phase avec le terroir et le progrès. »

L’économie liée à l’écologie


Les projets qu’il a cités ce matin là sont nombreux :
« Nous voulons aussi donner la parole à la jeunesse. Nous avons un site à la DCN qui peut servir de couveuse pour les start-up et rentrer dans l’ère du futur. Six-Fours n’attire pas les entreprises à forte valeur ajoutée.
Il faut travailler la question de notre développement économique et du terroir. J’avais d’ailleurs dans l’idée de recréer un parc à moule, mais pas avant de sauver la lagune qui est en train de mourir. C’est très important. Ressusciter le terroir, ça ne peut marcher que si l’environnement est sain et nous avons un grand plan de préservation de notre environnement.
Pour résumer, je dirais que notre alternative est la seule possibilité de sortir par le haut de l’ère du bétonnage. »

PH, le 19 janvier 2020

Autres photos: