Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > Les combats d’Erik Tamburi
Le 1. mars 2016 à 22h55

Six Fours Politique Les combats d’Erik Tamburi

Erik Tamburi nous a interpellé sur 3 dossiers importants concernant la ville et pour lesquels il mène un combat : Le puits de Pépiole, l’eau de la ville bientôt aux mains de TPM et le PLU de Six-Fours dans sa partie concernant Les Lônes.

Françoise Bergeot et Erik Tamburi

Françoise Bergeot et Erik Tamburi

Erik Tamburi se démène. Son cheval de bataille c’est l’urbanisme et forcément notre environnement. Il a perdu certains combats et en a gagné d'autres, alors il ne se décourage pas. Récemment, il nous a interpellés pour nous commenter les enjeux sur lesquels il travaille, l’un est gagné et il y en a deux à venir d’importance.

Le puits de Pépiole


C’était un des dossiers phare du conseiller de l’opposition. Le puits de Pépiole représente 20% de la consommation d’eau de la ville et il risquait d’être fermé. Depuis le 8 janvier 2016, la préfecture du Var a décidé du maintien de ce puits qui assure en quelques sortes une indépendance partielle de notre consommation, ce que nous commente Erik Tamburi : « C’est un combat de gagné, mais je ne suis pas le seul à m’être battu, le directeur de la régie et son équipe ont une part dans cette réussite. »

Transfert de la régie de l’eau


Le second combat d’Erik Tamburi concerne toujours l’eau. D’ici 2020, la régie de l’eau doit être transféré à TPM, la Communauté de communes dont fait partie Six-Fours. C’est la loi Notre. La crainte d’Erik Tamburi, c’est que le service de l’eau soit privatisé, au détriment de l’usager, ce qui le fait réagir : « L’eau de TPM doit rester en régie. Le maire de Six-Fours doit se battre pour convaincre la majorité des communes concernées, de choisir cette option. Je vais suivre ce dossier de près ! »

Enquête publique aux Lônes


Le 3e combat en cours d’Erik Tamburi concerne le PLU dans sa partie concernant les Lônes et l’élargissement de plusieurs voies (Avenue du Clair Ginet, Chemin de l’Oratoire, Bd de Cabry). Il y a deux ans, il avait déjà tiré la sonnette d’alarme sur ce projet qui, selon lui, perturberait excessivement la tranquillité des riverains, sans pour autant apporter de solution à la circulation. Le dernier conseil municipal a donné le feu vert pour le lancement de l’enquête publique et seul 3 personnes ont voté contre, Erik Tamburi, Françoise Bergeot et Gérard Navarro, élus de l’opposition. Là encore Erik Tamburi nous donne son avis : « Quadriller de routes un quartier paisible peut s'avérer préjudiciable pour les habitants. J’appelle les gens à se mobiliser lors de cette enquête publique pour s’y opposer ! »

Pascal Hermer, le 01 mars 2016