Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > Le maire près de chez vous
Le 28. avril 2019 à 07h57

Six Fours Vie de la cité Le maire près de chez vous

20ème petit déjeuner de proximité du maire Jean-Sébastien Vialatte et de ses adjoints sur le parking du cimetière de Courrens samedi matin. Au menu, l'étroitesse des chemins en forêt.

Toutes les rues de la commune concernées


Le maire Jean-Sébastien Vialatte et ses élus continuent de sillonner la commune à la rencontre des administrés. Les résidents des différents quartiers de Six-Fours sont demandeurs de rencontres près de chez eux. Initialement prévus une fois par mois, les petits déjeuners de proximité du samedi matin sont maintenant organisés chaque semaine. « Les gens sont en attente et il n'y a pas assez de samedis », a expliqué le maire. Les petits déjeuners sont donc doublés de rencontres le vendredi soir à 18h, plutôt autour d'une tranche de saucisson que d'un croissant, et parfois le jeudi soir aussi. Certains administrés demandent des « micro petit-déjeuners » dans leur rue, ce qui n'est pas possible. Chaque rencontre de quartier englobe une dizaine de rues.

Un quartier enfoui dans la forêt domaniale


Samedi matin, Jean-Sébastien Vialatte et une grande partie de ses élus étaient venus rencontrer les résidents de Courrens sur le parking du cimetière. Pas de projet d'aménagement pour ce quartier, qui ne compte pas un grand nombre d'habitants. Le maire a seulement indiqué son intention de refaire le chemin de Tallian, en bien mauvais état, et insisté sur l'importance de débroussailler, condition de la sauvegarde de la forêt. « Attention à ne pas faire de barbecue par temps de vent sous peine de mettre le feu à sa maison, aux voitures et aux haies des voisins, comme cela s'est passé dimanche dernier ! » Il a enfin exposé l'action de la municipalité pour prévenir les risques d'inondation par des bassins de rétention.

On urbanise ou on laisse au naturel?


Les remarques des résidents ont principalement porté sur l'étroitesse des chemins. « Il faut reculer 10 fois par jour ! » Le maire impose des sens uniques pour la Toussaint, mais ils ne sont pas pratiques pendant toute l'année. Qui plus est, une décision de justice interdit à la Ville d'élargir les chemins de la forêt. « On n'a pas le droit d'y toucher. Cela laisserait entendre que l'on peut urbaniser. Sans compter que, si on élargit, les voitures iront encore plus vite. » A ceux qui imputent la fréquentation du quartier au centre aéré, le maire a rappelé que le terrain préempté de Jaumard devait initialement servir à la construction d'un lotissement de 40 villas. Il est possible en revanche de remblayer les poches d'élargissement. Peut-on restreindre l'accès de la forêt aux véhicules à remorque ? A ceux qui imputent la fréquentation du quartier à la déchèterie, le maire a rappelé que l'ouverture d'une deuxième déchèterie dans la zone des Playes avait soulagé celle-ci. Par ailleurs, en accord avec un propriétaire chemin de Mouries, ce dernier sera élargi donc les feux supprimés. Les remorques n'auront donc plus de raison de passer par la forêt.

La sécurité en question


Les présents se sont plaints de la vitesse des véhicules dans des chemins fréquentés par des piétons, des poussettes et des chevaux. Le maire a rappelé que l'on n'a pas la même perception de la vitesse dans un véhicule ou en dehors et que l'on change de caractère au volant. Un résident a toutefois suggéré que soient installées des « dos d'âne à l'envers » : des rigoles ou caniveaux pour ralentir les véhicules. Le maire a promis de prendre cette idée en considération si l'eau pluviale n'est pas de ce fait canalisée chez quelqu'un. Un résident a fait remarquer que ceux qui souhaitent se rendre à pied au centre-ville doivent passer par un tronçon du chemin de la Forêt sans trottoir, où des accidents se sont produits. Pour finir, des miroirs seront remis en place, même si le sens de sécurité qu'ils confèrent est illusoire, a rappelé le maire.

Le prochain petit déjeuner de proximité se tiendra au niveau des jeux d'enfants des HLM Renaudel le 4 mai. Après sa visite de l'automne dernier, le maire retourne y présenter un projet d'aménagement.

, le 28 avril 2019

Autres photos: