Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > Comment cela a-t-il pu arriver ?
Le 29. avril 2019 à 07h20

Six Fours Devoir de mémoire Comment cela a-t-il pu arriver ?

Emouvante cérémonie de la Journée nationale du souvenir des victimes et héros de la déportation, présidée par le maire Jean-Sébastien Vialatte, dimanche matin au Monument aux morts.

Les collégiens Camille Retiere et Renaud Rouvier avec l'élu aux anciens combattants Denis Perrier.

Les collégiens Camille Retiere et Renaud Rouvier avec l'élu aux anciens combattants Denis Perrier.

Lors de la cérémonie de la Journée nationale du souvenir des victimes et héros de la déportation, l'élu aux anciens combattants Denis Perrier a expliqué la présence de la veste de Jacques Israël, déporté à 17 ans, prêté par son fils Georges. Après La Marseillaise de la philharmonique La Six-Fournaise, la gerbe du Conseil municipal a été déposée par le maire Jean-Sébastien Vialatte, l'adjointe à la culture Dominique Ducasse et Maître Jérémy Vidal, bâtonnier de Toulon et conseiller municipal. La gerbe des Déportés, Internés, Résistants et Patriotes a été déposée par le maître de cérémonie Alain Trillat, président du Comité de coordination et trésorier du Souvenir français, les deux collégiens et Dominique Ducasse, présidente du Souvenir Français, pour Jacqueline Bonnifay, présidente au niveau local et départemental de la Fédération.

Lectures


Le bâtonnier de l'Ordre des avocats Jérémy Vidal a lu les lettres 1 et 3 de Pierre Masse, ténor des barreaux et sénateur mort en déportation gazé à Auschwitz en 1942. Les collégiens Camille Retiere et Renaud Rouvier, élèves de 3ème au Collège Font de Fillol, accompagnés de leur professeur d'histoire Jean-Louis Emorine, ont lu un texte de Simone Veil. Dans ce résumé du prologue d'un ouvrage du professeur Chouraqui de la Fondation camp des Milles, Simone Veil demande: "Comment cela a-t-il été possible ?" Ce jour est important, dit-elle, "car la mémoire et l'histoire sont des remparts qu'il nous appartient d'édifier." Elle se dresse ainsi contre la tentation de la lâcheté et l'indifférence, pour que ce drame historique majeur ne se reproduise pas.

, le 29 avril 2019

Autres photos:

La veste de Jacques Israël, déporté à 17 ans. La gerbe des Déportés, Internés, Résistants et Patriotes a été déposée par Dominique Ducasse, Présidente du Souvenir Français, pour Jacqueline Bonnifay, présidente au niveau local et départemental de la Fédération.
La veste de Jacques Israël, déporté à 17 ans.