Liens Ignorer la navigationOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > De nouveaux aménagements pour la coopérative agricole
Le 26. mai 2010 à 21h00

Six Fours Inauguration De nouveaux aménagements
pour la coopérative agricole

Lundi, ruban tricolore pour la coopérative agricole. On inaugurera son nouvel accès et son parking. Entrée par le boulevard Laennec et sortie vers l'avenue de la Mer avec, à la clé, vingt-cinq places de stationnement au lieu de dix.

Christian Kalac, directeur de la coopérative, tourne le dos à l'ex- entrée. Désormais, on sortira par cette voie, mais il sera interdit de tourner à gauche.

Christian Kalac, directeur de la coopérative, tourne le dos à l'ex- entrée. Désormais, on sortira par cette voie, mais il sera interdit de tourner à gauche.

Voilà un sacré coup de jeune pour une dame née en 1904 et mariée depuis 2002 avec la coopérative de Sanary, de trois ans sa cadette.
« On couvre un secteur allant du Sud de la Sainte-Baume jusqu'à l'Ouest de Toulon » dit avec une certaine fierté Christian Kalac, directeur de la CoopaVar (Coopérative agricole d'approvisionnement de l'Ouest varois) qui dans son ensemble compte cent-vingt adhérents, dont vingt nouveau depuis le début de l'année. Il est vrai que, pour augmenter les effectifs, Christian Kalac et son équipe, ainsi que la présidente Huguette Bremond, ne ménagent pas leurs efforts. Ils ont bien compris qu'aujourd'hui, il faut miser sur les produits bio. Le bâton de pèlerin est donc sorti et il a inscrit à son carnet d'étapes une soixantaine de domaines vinicoles et une trentaine agricoles et horticoles. « Notre but est de proposer des produits classés bio répondant à tous les besoins et mis au point par Jean-Baptiste Tassone. Ces produits sont certifiés et employés notamment dans les fermes royales du Maroc » souligne Christian Kalac en affirmant qu'avec ce traitement la production augmente de 30 à 50% et le coût du traitement à l'année baisse d'au moins 20% ». Des chiffres difficiles à vérifier, mais une chose est certaine, c'est que les utilisateurs des produits font bondir le chiffre d'affaires d'une coopérative qui avait un bilan de 120 000 € en 2009 et dont la progression, depuis le début de l'année, est fulgurante. D'autant plus étonnant, que la marge bénéficiaire n'est que de l'ordre de 2 à 3%. Et c'est là l'intérêt pour les membres qui ont seulement à acheter une part sociale de 30,5€.

La Sopavar pour le grand public


Tous ces produits qui entrent vraiment dans le concept du développement durable, sont encore réservés à la clientèle professionnelle. « Dans un an, peut-être, espère Christian Kalac, nous pourrons les commercialiser pour le grand public. En attendant la Sopavar (Société de de commercialisation de la CoopaVar) se porte bien. Avec environ 18 000 articles référencés dans chacun des deux points de vente, la société a fait un chiffre d'affaires de 1,8 M€ en 2009. Dix employés (six sur Six-Fours et quatre à Sanary) sont là pour conseiller la clientèle. Et, chose curieuse, 40% du chiffre est représenté par les achats en libre-service d'aliments pour les animaux … et pour les fines bouches qui apprécient particulièrement tous les produits régionaux et artisanaux. Par exemple, actuellement est en vente du safran de La Cadière d'Azur.
Les amoureux de verdure et fleurs apportent leur contribution à 30% du chiffre et le reste est représenté par l'outillage et les produits divers. Et ceux qui n'achètent rien ont le plaisir de découvrir un lieu qui a su garder son authenticité et son charme.

Les horaires


Pour Six-Fours : du mardi au samedi de 8h30 à midi et de 14h30 à18h30
Pour Sanary : du lundi au samedi matin aux mêmes horaires.

P. Ch., le 26 mai 2010

Autres photos:

Dans un cadre qui nous conduit un peu dans un autre temps, tous les produits sont en libre-service et les vendeurs sont là pour vous conseiller.
Dans un cadre qui nous conduit un peu dans un autre temps, tous les produits sont en libre-service et les vendeurs sont là pour vous conseiller.