Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > Un concert pop rock pour Sekolin, une expérience artistique...
Le 17. septembre 2018 à 22h15

Six Fours Humanitaire Un concert pop rock pour Sekolin, une expérience artistique et humaine

Vendredi 21 septembre, l'association humanitaire pour Madagascar Sekolin' Ny Masoandro organise un concert de variété française pop rock avec des artistes locaux, Kahu et Réservoir Rock. Un superbe show light éclectique à ne pas manquer.

Les membres de Réservoir rock avec les bénévoles de Sekolin, dont le vice-président Francis Thiry.

Les membres de Réservoir rock avec les bénévoles de Sekolin, dont le vice-président Francis Thiry.

En première partie, Kahu


En première partie du concert de vendredi, Kahu, de la variété française pop rock. Michael Cayuela est un auteur, compositeur interprète de Six-Fours qui travaille comme stewart à Paris. Jean-Marc Viguier, le fondateur de Réservoir Rock, est admiratif : « Il arrive à mobiliser une équipe à distance et à tout organiser en ne venant qu'une fois par mois. » Il loue la "propreté musicale" d'excellents musiciens mettant leur talent au service de l'idée de Kahu.

Les reprises de Réservoir rock


Jean-Marc joue de la guitare, mais est avant tout chanteur d'orchestre : il s'approprie les chansons des autres en s'identifiant totalement à l'original. Il a longtemps été intermittent du spectacle et a quitté le métier à cause des nuisances physiques (dues au son) et humaines, parfois d'une violence extrême. Il se consacre ensuite à la planche à voile et, quand il revient à la musique, c'est avec un projet. Il décide de ne travailler qu'avec des musiciens sensibilisés au confort d'écoute et engagés dans une aventure humaine plus qu'artistique.

Des musiciens qui aspirent à se réaliser en laissant une trace


Avec Réservoir rock il y a sept ans, Jean-Marc Viguier se lance un challenge, des prestations professionnelles avec des amateurs. « Contrairement au professionnel, l'amateur ne vient pas s'il n'y a pas de notion de plaisir. » Afin de canaliser les énergies, il créé une association qui va au-delà de la musique. Son rôle, orchestrer les individus au service de la démarche projet. Il professionnalise la communication à l'intérieur du groupe : « Je suis le médiateur, le référent humain. Sinon, cela ne peut pas marcher. » Il fait donc passer des entretiens d'embauche aux musiciens et leur déroule le cahier des charges du groupe. « Mon discours rebute ou séduit d'entrée. » Le groupe voit passer 13 musiciens en 7 ans, mais Jean-Marc estime qu'il a maintenant atteint sa maturité : « Chacun va dans le même sens et prend en compte les attentes des autres. » Et ça marche : Réservoir rock multiplie les concerts et Jean-Marc est sûr que, dans cinq ans, Réservoir rock comptera toujours les mêmes cinq musiciens : lui-même, Pascal, Martial, Didier et Eric.

L'œuvre humanitaire de Sekolin


En dehors du concert de vendredi, Jean-Marc est engagé aux côtés de Viviane Thiry dans cette merveilleuse aventure humaine qu'est Sekolin. C'est lui par exemple qui a assuré la sonorisation des autres concerts de l'association humanitaire. Car son projet artistique entre en résonance avec le projet humanitaire de Sekolin : « Je mobilise mes musiciens, mais Viviane Thiry mobilise beaucoup de monde pour amener des écoles à l'autre bout du monde », dit Jean-Marc. « Le concert de vendredi est une façon de communiquer avec un public pour faire passer un message, à la manière des Enfoirés. » Vendredi 21 septembre, à 20h30 à la salle Malraux, pour 10€, vous assisterez donc à une superbe performance occupant l'espace scénique et visuel avec un show light professionnel de qualité, tout cela pour une bonne cause.

, le 17 septembre 2018

Plus d'infos:

Autres photos:

Réservoir Rock (Photo Martial Lescure) Jean-Marc Viguier, le fondateur de Réservoir Rock (Photo Martial Lescure) Martial Lescure par lui-même Photo Martial Lescure
Réservoir Rock (Photo Martial Lescure)