Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > Frédéric Boccaletti n'abandonne pas le combat.
Le 21. juin 2017 à 23h39

Six Fours Politique Frédéric Boccaletti n'abandonne pas le combat.

Dans sa permanence, Frédéric Boccaletti revient sur les résultats des élections législatives. Il dresse le bilan de son action et prépare l'avenir.

Souriant, face à l'avenir.

Souriant, face à l'avenir.

Au soir du premier tour des élections présidentielles, les communes avoisinantes semblaient vouloir hisser le Front National à la tête de l'hexagone avec 30,4% des voix dans le Var. Pourtant dans le Var, c'est Emmanuel Macron qui remporte la préférence avec 50,9% des votes contre 49,2% pour Marine Le Pen. Si la bataille nationale est perdue, le combat continue pour les législatives. Le candidat qui représente le parti : Frédéric Boccaletti souhaite remporter la 7ème circonscription. Pourtant, au second tour, il s'incline face à Emilie Guérel qui l'emporte avec 20 967 voix ( soit 56,97% des votes exprimés) contre 15 838 pour Frédéric Boccaletti (soit 43,03%). Aujourd'hui, il s'exprime.

Un regard tout en nuance sur les résultats
des élections législatives.


"Nous n'avons pas remporté la circonscription, il y a de la déception c'est certain mais les électeurs ont fait un choix, il faut l'accepter.
Nous pouvons tout de même être satisfait des résultats. Durant les dernières élections législatives en 2012, nous faisions un score de 23% au second tour, cinq ans plus tard, nous avons progressé de 20 points. De plus, si nous faisons une analyse rapide des résultats des grands partis ... les socialistes réalisent 2,99% au premier tour, les républicains dont le candidat est député sortant est balayé dès le premier tour avec seulement 19,06% des voix. Ils s'affaiblissent tandis que nous progressons. Les électeurs croient en nous. "

Revoir le mode de scrutin des élections législatives.


"Les élections législatives ont été instructives également sur un point, il faut revoir le mode de scrutin si nous souhaitons continuer à vivre dans un système démocratique. Dans le Var, le Front National fait 35% au deuxième tour, nous ne sommes pas représentés. Les Républicains font 11% ils ont deux députés. Le Modem fait moins de 7%, ils ont un député. Quand est il de la démocratie ? Je pense que quelque soit le mouvement politique, à partir du moment ou ce dernier possède un électorat, il doit être représenté en conséquence".

Ne pas abandonner le combat.


Frédéric Boccaletti le martèle, il n'est pas question d'abandonner le combat : "Je ne me bats pas pour des mandats, je me bats pour des idées et des convictions. Ce n'est pas parce que je ne suis pas élu que je vais laisser tomber. Je respecte le choix des électeurs mais j'ai des idées à défendre et je souhaite laisser une meilleure société à mes enfants".

Concentrer l'action sur la commune de Six-Fours.


"Il y a vingt ans j'ai pris un engagement envers la commune de Six-Fours et je m'en suis éloigné cette année pour mes fonctions départementales et nationales. À présent je souhaite resserrer mon action. J'ai fait un score de 45% dans cette ville alors que j'avais en face de moi le candidat du Président de la République. Je crois que les Six-Fournais m'ont fait un signe, et que je dois répondre présent."

, le 21 juin 2017