Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > Natura 2000 "lagune du Brusc" était au programme du...
Le 14. septembre 2012 à 17h53

Six Fours Environnement Natura 2000 "lagune du Brusc" était au programme du Forum

Dans le cadre du Forum des Espaces Naturels, la journée de vendredi a été passionnante et riche en informations. Ce fut aussi l'occasion de la signature de la charte Natura 2000 en présence des membres du COPIL.

Les membres du COPIL ont signé la charte Natura 2000 vendredi matin.

Les membres du COPIL ont signé la charte Natura 2000 vendredi matin.

La journée de vendredi a débuté par une présentation synthétique de Paule Zucconi du site Natura 2000 "lagune du Brusc". Ce site englobant la lagune et les hauts fonds de l'archipel des Embiez a été retenu par l'Europe pour "la présence de 16 habitats d'intérêt communautaire dont deux habitats prioritaires: l'herbier de posidonie qui couvre près de 78% du site et la lagune méditerranéenne (35 ha)". On y trouve aussi la tortue caouanne et le grand dauphin dont les présences sont plus rares. Après un long travail de concertation et un gros travail des scientifiques de l'institut Paul Ricard, le document d'objectif a été élaboré et depuis avril 2012, l'animation du site a débuté pour une durée de 3 ans. L'objectif de ce classement étant de préserver ce site exceptionnel. Paule Zucconi a fait la liste des actions entreprises comme le réaménagement du plan d'eau, le marquage des bouées, l'obtention du renouvellement de l'AOT et l'actuel réflexion pour l'installation de module flottant: "on a aussi restauré le platelage servant de débarcadère et on le solidifiera durant l'hiver. On a restauré et mis en place de nouveaux panneaux d'information qui avaient été vandalisés. On a également conçu une plaquette informative, et on a effectué tout l'été des patrouilles nautiques qu'on voudrait augmenter l'année prochaine".
Ce fut aussi l'occasion d'un petit débat, l'ancien pêcheur Albert Laure prit la parole, s'inquiétant de l'ensablement de la lagune et prônant la mise en place d'un chenal. Alors que Paul Zucconi assura qu'une étude allait se faire et qu'on pourrait connaître les premiers résultats début 2013, ce fut le scientifique Nardo Vicente qui répondit plus longuement à Albert Laure: "la mise en place d'un chenal ne serait pas la solution d'autant plus que désormais la lagune est protégée, on ne peut laisser les bateaux circuler. Il faudra attendre les conclusions des études, mais l'ensablement ne viendrait pas forcément de ce que tout le monde croit. Rassurez vous il y a des solutions pour y remédier mais c'est trop tôt pour en parler". Cela ne convaincra pas forcément Albert Laure, parole d'un ancien pêcheur, face à un scientifique qui rappelait aussi: "on connait la zone depuis des décennies, rappelez vous lorsqu'on s'était battu pour la mise en place du pont au Gaou afin de rétablir les courants". Albert Laure terminera: "si cela continue on pourra en faire un parking de la lagune".
Ensuite Magalie Roux (service environnement TPM) fera une présentation d'un nouveau Natura 2000 autour du Cap Sicié, côté mer et terre (nous y reviendrons) avant que Sébastien Renou ne fasse une très succincte présentation des petites îles de la Méditerranée avec un gros plan sur le Rouveau.
Même s'il n'y avait pas grande foule dans la salle, les interventions ne manquèrent pas d'intérêt, et la matinée se termina par un discours du député maire Jean-Sébastien Vialatte qui expliqua les tenants et aboutissants de la charte Natura 2000. Bien que tous les protagonistes aient validé le document d'objectifs du site, cette charte se veut un outil d'adhésion et "un acte fort d'engagement de gestion durable du site. Elle doit favoriser la poursuite, le développement et la valorisation de pratiques favorables à la conservation des habitats et des espèces d'intérêt communautaire". Les usagers du site (plaisanciers, pêcheurs, plongeurs, associations...) ont ainsi signé cette charte Natura 2000.
Les conférences se sont poursuivies toute la journée avec notamment l'intervention de Patrick Lelong de l'institut Paul Ricard ou encore de Claude Escarguel qui a présenté les premiers résultats des campagnes 2011 d'observation "des micro plastiques flottants autour de la Corse".
Jusqu'à dimanche le forum des espaces naturels se poursuit à la Maison du Patrimoine avec les ateliers, les activités sur l'île du Gaou, les conférences et les projections de film (voir ici)

D.D, le 14 septembre 2012

Autres photos:

Discussion entre Nardo Vicente et Albert Laure. Exposé de Paule Zucconi.
Discussion entre Nardo Vicente et Albert Laure.