Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > Une rétrospective des santons à la Batterie du Cap...
Le 26. novembre 2012 à 16h44

Six Fours Culture Une rétrospective des santons à la Batterie du Cap Nègre

Georges et Isabelle Dalmas offrent à voir des pièces exceptionnelles et rares, avec toujours autant d'attachement à l'artisanat et au patrimoine. C'est jusqu'au 10 février 2013.

L'inauguration s'est déroulée vendredi soir avec l'élue Dany Cayol.

L'inauguration s'est déroulée vendredi soir avec l'élue Dany Cayol.

C'est le 7ème rendez-vous des santons et crèches de Provence, et le public sera une nouvelle fois surpris de découvrir les pièces exposées, Georges et Isabelle Dalmas ayant choisi cette année de proposer une rétrospective des santonniers disparus.
La démarche est toujours celle de la transmission, et l'on ne sera pas étonné d'apprendre que l'invité d'honneur se nomme Paul Garrel, ou de voir des illustrations de Jean-Marc Rossi. Parmi les pièces exceptionnelles, les santons de Simone Jouglas, avec par ailleurs des tirages en plâtre très rares, et celles de Devouassoux et de Meyer-Caillol sont à découvrir. On retrouve même un santon datant de 1728. On pourra aussi apprécier les santons de Paul Fouqes, Gérard Volaire, Thierry Deymier, Pelligrini, Marcel Carbonel, Thérèse Neveu....

Hommage au travail de Georges et Isabelle Dalmas


L'inauguration s'est déroulée vendredi soir en présence de Dany Cayol, des collectionneurs, de J-M Rossi et de l'invité d'honneur, Paul Garrel. La conseillère municipale a rendu un grand hommage au couple Dalmas, évoquant toujours son enchantement d'être "ici pour cette exposition". Georges Dalmas a insisté sur sa démarche de transmission et de défense de l'artisanat, tout en lançant une petite pique au passage: "on défend un métier, j'ai dit un jour lors d'une réunion, qu'Aubagne était une terre d'argile où l'on ne vendait que du plâtre". Paul Garrel remercia le couple en insistant sur son plaisir de voir son travail reconnu: "je travaille dans la tradition et c'est un honneur d'être ici".
Enfin, l'illustrateur Jean-Marc Rossi a mis en avant David Dellepiane, peintre affichiste, illustrateur qui "fut le premier à dessiner des santons, il aimait leur gaucherie, leur naïveté". Puis il a évoqué sa passion pour cet exercice et son bonheur de travailler avec Georges Dalmas avec qui il collabore régulièrement.
Patrimoine, artisanat, défense d'un savoir-faire, on était bien loin vendredi soir des opérations commerciales autour des santons, et l'assistance aura réussi à nous ouvrir les yeux sur un patrimoine exceptionnel et une histoire qui ne l'est pas moins. Une exposition à découvrir jusqu'en février.

D.D, le 26 novembre 2012

Plus d'infos:

Autres photos:

Paul Garrel Georges Dalmas. J-M Rossi.
Paul Garrel