Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Six Fours les Plages > 95ème anniversaire de l'Armistice de la guerre de 1914-1918
Le 11. novembre 2013 à 11h20

Six Fours Commémoration 95ème anniversaire de l'Armistice de la guerre de 1914-1918

C'est au Brusc que les commémorations ont débuté ce lundi 11 novembre . Le cortège s'est élancé quai Saint Pierre du Brusc, avec en tête les portes drapeaux, pour rejoindre la plaque commémorative de l'esplanade Jules de Greling.

Réunis quai Saint Pierre du Brusc, Jean-Sébastien Vialatte, député-maire de la ville, Joseph Mulé son 1er adjoint, de nombreux élus, Fréderic Boccaletti, conseiller régional Paca, le corps des jeunes sapeurs-pompiers de Six-Fours, le 54ème Régiment d’Artillerie d’Hyères représenté par l’adjudant-chef Vonner, le lieutenant-Colonnel Wiss délégué militaire départemental, les porte-drapeaux de diverses associations patriotiques et les élèves de l’école Eugène Montagne de la Coudoulière ont rendu hommage à leur disparus

Un cortège sous un vent glacial


Le cortège s’est formé au début du quai Saint pierre sous un beau soleil mais dans un vend glacial, pour remonter la rue Marius Blondil et se diriger vers le monument commémoratif sur la petite esplanade de la poste. Alain Trillat et Antonin Bodino ont conduit la cérémonie : dépôt de gerbe par Jean-Sébastien Vialatte et Monsieur Laure, président du Peilou, lecture de la plaque par deux jeunes écoliers, s’en est suivie une minute de silence puis, à défaut d’accompagnement musical, Yves Draveton en vrai chef de chœur a entonné la Marseillaise avec les enfants qui la connaissaient parfaitement. Après le traditionnel salut aux drapeaux, les jeunes ont pu se réchauffer autour d’une petite collation offerte par la ville, tandis que les officiels se dirigeaient vers le centre-ville pour la suite des commémorations qui débutaient à 11h place Jean Jaurès.

A.I, le 11 novembre 2013

Autres photos:

En tête, les portes-drapeaux Les jeunes sapeurs pompiers Les élus Rue Marius Blondil, en direction de la plaque commémorative
En tête, les portes-drapeaux