Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Grand contrôle routier au péage de Bandol
Le 9. octobre 2015 à 23h50

Ouest Var Sécurité routière Grand contrôle routier au péage de Bandol

Alors que le gouvernement prend des mesures pour contrer les mauvais chiffres de la mortalité routière, un grand contrôle de police était organisé ce vendredi au péage de Bandol. Certains automobilistes sont repartis sans leur permis…

Faut-il y voir une conséquence directe des récents mauvais résultats de la mortalité au volant ? Sans doute un peu, même si les contrôles sont très fréquents à la barre de péage de Bandol. La présence de Kévin Mazoyer, directeur de cabinet du préfet du Var n’est pas anodine, alors même que les résultats du Var sont bien meilleurs que les résultats nationaux.

Venu assister aux opérations de contrôle routier organisés sous le commandement du Major Fournier avec les CRS du Var au grand péage de Bandol (dans le sens Marseille / Toulon), Kévin Mazoyer a répondu à toutes nos questions.

Cette intervention a-t-elle un rapport direct avec les mauvais chiffres dévoilés il y a peu ?
Kévin Mazoyer : « C’est un travail de contrôle souhaité par le Préfet qui se poursuit en parallèle avec des actions de prévention. Aujourd’hui c’est la grande vitesse qui est visée car elle est en cause dans de nombreux accidents mortels, mais il y a aussi l’alcoolémie et les chocs frontaux qui sont une cause en expansion. »
Quelles sont les moyens mis en œuvre aujourd’hui ?
12 fonctionnaires de police sont présents. Il y a 6 motards en amont du péage et les 6 fonctionnaires de police juste après le péage pour verbaliser.
Combien de temps dure ce contrôle ?
Il est prévu pour 2 heures comme dans la plupart des contrôles. Le barrage se déplacera ensuite à un autre endroit du département, pas forcément sur l’autoroute, mais aussi sur les routes départementales où il y a encore trop d’accidents, et aussi en agglomération.
Quels sont les chiffres pour le Var ? Sont-ils aussi médiocres que sur le plan national ?
Du 1er janvier 2015 à aujourd’hui, nous sommes à 52 morts sur les routes varoises. C’est beaucoup trop mais par rapport à 2014 où nous avions enregistré 60 morts sur la même période, la différence n’est pas négligeable. Huit morts de moins, c’est une baisse de 13,3% sur le département. C’est le résultat du travail des forces de police sur le terrain, mais aussi de la prévention qui est menée partout, dans les entreprises et dans les écoles. Pour le Préfet, c’est essentiel. »

Les chiffres du jour :
deux automobilistes repartent sans leur voiture !


Alors que l’opération s’est arrêtée au bout d’une bonne demi-heure en raison d’une averse importante, une dizaine de personnes ont été verbalisées aux barrières de péage pour défauts divers et administratifs (pneus lisses, défaut d’assurance et de contrôle technique etc…), 5 autres ont été verbalisés pour excès de vitesse. Sur les 5, ils ont été 3 à dépasser la vitesse autorisée de moins de 40 km/h (dont une moto) et 2 pour de grands excès de vitesse. L’un a été pris à 186 km/h (retenu 174) et l’autre à 180 km/h (retenu 171). Ces deux derniers ont dû laisser leur voiture sur place ...
Mauvaise journée pour eux, mais personne ne les obligeait à rouler à une telle vitesse, risquée pour eux et pour les autres…

PH, le 09 octobre 2015

Autres photos:

Kévin Mazoyer, directeur de cabinet du préfet du Var et le Major Fournier, responsable de l'opération.