Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > Un taxi pour les Embiez ? c'est possible!
Le 9. août 2010 à 22h00

Sanary Eco échos Un taxi pour les Embiez ? c'est possible!

Cédric Bindewald, patron pécheur et marin diplômé, s'est lancé dans l'aventure du taxi des mers. Il est possible d'être déposé sur des criques, aux Embiez, visiter l'île du Rouveau à partir du port de Sanary.

L'embarquement se situe à proximité de la crêperie le Gallion.

L'embarquement se situe à proximité de la crêperie le Gallion.

Depuis trois ans, il mûrit cette idée! Patron pêcheur à bord du Pastissoun, Cédric Bindewald nous explique: " j'ai dû diversifier mes activités, car aujourd'hui le métier de pêcheur est difficile. J'avais déjà commencé en vendant des boissons l'été aux plaisanciers au mouillage dans l'archipel des Embiez. J'ai voulu tenter l'expérience du "taxi et découverte" car je pense que cela répond à une demande". Il s'est lancé dans cette entreprise depuis juin dernier et propose des départs quotidiens de Sanary à la demande vers l'île des Embiez (12,50€) ou des criques de l'île et ses alentours (10€). Il propose aussi aux gens de se déplacer en bateau pour faire les marchés de Bandol (mardi), Sanary (mercredi) et du Brusc (jeudi). Ce mode de locomotion est très pratique en ces périodes aux routes saturées. Mais il permet aussi aux estivants de découvrir les plaisirs de la navigation et offre également une liberté pour les personnes dînant le soir aux Embiez et qui prolongent leur moment de détente, sans crainte de manquer la dernière navette. Cédric peut embarquer jusqu'à 11 personnes à bord de son semi-rigide et pense faire évoluer sa formule: "j'ai débuté l'activité à la demande mais je pense que, à terme, je proposerai des heures fixes d'embarcation".
Pour cette première saison estivale, les embarcations quotidiennes sont encore aléatoires, ce dernier ne s'étant pas vraiment attelé à la communication: "par exemple hier soir des gens m'ont appelé pour les chercher aux Embiez après leur dîner. Je peux me déplacer après 0h". Les tarifs de nuit ne sont logiquement pas les mêmes que ceux de jour, mais peuvent rendre ponctuellement un fier service. A côté de son activité "taxi", il a dans son catalogue des sorties découvertes. Cédric Bindewald ne manque pas d'idées. Il dispose également d'un pointu de 10 mètres pouvant recevoir 14 passagers. Il proposera plusieurs formules autour de la pêche ou de la balade en mer, et compte aussi collaborer avec des entreprises pour des journées événementielles.

D.D., le 09 août 2010

Autres photos:

Il y avait de nombreuses personnes à attendre le taxi samedi matin.
Il y avait de nombreuses personnes à attendre le taxi samedi matin.