Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > Un conseil municipal axé sur la fiscalité locale
Le 30. mars 2016 à 23h57

Sanary Politique Un conseil municipal axé sur la fiscalité locale

En fin d’après midi s’est déroulé le conseil municipal de la ville de Sanary. Il s’est tenu à la salle polyvalente où le maire Ferdinand Bernhard, ses conseillers municipaux et ceux de l’opposition sont présents. La séance s’est tenue dans une ambiance cordiale quoi que par moment électrique.

Au centre Ferdinand Bernhard le maire de Sanary et sa 1ère adjointe Patricia Aubert pour présider le conseil municipal.

Au centre Ferdinand Bernhard le maire de Sanary et sa 1ère adjointe Patricia Aubert pour présider le conseil municipal.

Vingt-sept sujets sont abordés lors du conseil municipal de Sanary. Il s’est tenu en fin d’après-midi à la salle polyvalente de la Guicharde. La séance est présidée par le maire Ferdinand Bernhard et la première adjointe Patricia Aubert. Si certains « objets » de l’ordre du jour sont expédiés, d’autres retiennent davantage l’attention : la fixation des taux de la fiscalité locale par exemple.

Une baisse des taux pour la fiscalité directe locale ?


La délibération ayant fait du bruit du côté de l’opposition concerne celle des impôts locaux. Pour ce sujet, l’ordre du jour consiste à fixer les taux de fiscalité directe locale pour l’année 2016. À savoir la taxe d’habitation, la taxe foncière bâtie et la taxe foncière non bâtie. Les taux en 2015 sont respectivement de 11,57%, 19,78% et de 61,83%. Pour l’année 2016, le maire Ferdinand Bernhard souhaiterait augmenter de 2,5% ces mêmes taux. L’Etat opère des prélèvements sur les recettes de la commune. « On tape dans le contribuable avec cette augmentation des impôts locaux », s’indigne Olivier Thomas conseiller municipal de l’opposition. Pour lui depuis la réélection du maire en 2014, les administrés paient de plus en plus. « Le maire de Sanary et sa majorité ne prennent pas de plaisir à augmenter les impôts », réplique Ferdinand Bernhard. Ce dernier annonce cependant une bonne nouvelle : « Il n’y aura pas de hausse des impôts cette année mais bien une diminution de 0,5% ». Une baisse trop infime pour l’opposition. Ainsi le taux pour la taxe d’habitation est de 11,51% pour la taxe foncière bâtie de 19,68% et pour la taxe foncière non bâti de 61,51%. La différence au total des deux taux est financée par des droits de place ainsi que par des droits de mutation. Seule l'élue Front National est contre cette révision.

L’internet haut débit et la culture


Le conseil municipal évoque l’implantation d’un local technique destiné à recevoir la fibre optique. « La ville de Sanary devrait totalement bénéficier de cette technologie dans un an et demi », annonce Patrice Esquoy adjoint délégué au port, à la base nautique et à l’emploi. L’opérateur SFR prend en charge les travaux sur la commune.
La culture fait partie des sujets à l’ordre du jour. Elyane Thibaux adjointe déléguée à la médiathèque énonce : « En 2015, les adhérents à la médiathèque âgés de 10 à 14 ans ont moins profité de la gratuité de la carte d’adhésion pour les moins de 25 ans ». Pour encourager les élèves du collège La Guicharde à utiliser les services de l’enceinte culturelle, il est proposé de leur accorder une carte d’adhésion non payante. Les deux sujets sont votés à l’unanimité.

, le 30 mars 2016

Plus d'infos: