Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > Un conseil municipal à thèmes estivaux
Le 27. juillet 2016 à 22h05

Sanary Politique Un conseil municipal à thèmes estivaux

En fin d’après midi s’est déroulé le conseil municipal de la ville de Sanary. Il s’est tenu à la salle Marie Mauron où le maire Ferdinand Bernhard, ses conseillers municipaux et ceux de l’opposition sont présents. La séance est conduite dans une ambiance cordiale mais électrique.

Patricia Aubert la première adjointe avec le maire de Sanary Ferdinand Bernhard et Jean Brondi, adjoint à l'aménagement et à la gestion du patrimoine.

Patricia Aubert la première adjointe avec le maire de Sanary Ferdinand Bernhard et Jean Brondi, adjoint à l'aménagement et à la gestion du patrimoine.

Le conseil municipal de Sanary s’est tenu en fin d’après-midi à la salle Marie Mauron de la médiathèque. La séance est présidée par le maire Ferdinand Bernhard et la première adjointe Patricia Aubert. Le point est fait sur la qualité des plages ainsi que sur la fleur posidonie. L’autre projet : un partenariat entre Sanary et la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) du Var pour aider les jeunes. Avant la séance le maire fait respecter une minute de silence en hommage au Père Hamel tué hier à Saint-Etienne de Rouvray.

Un à deux prélèvements des eaux des plages toutes les semaines


Les cinq zones de baignades de Sanary font l’objet d’un contrôle régulier de mai à septembre par l’Agence Régionale de Santé. En 2015 quatre eaux de baignades sont classées en qualité excellente (plage dorée, la gorguette, la baie de cousse et le levant). La plage de portissol est classée en bonne qualité. La présence inexpliquée d’une bactérie justifie ce léger déclassement. Cette année Sanary obtient le maintien du certificat de gestion de la qualité des eaux de baignade. Un à deux prélèvements sont réalisés toutes les semaines. Le certificat devra être renouvelé en 2018.

L’autre point estival concerne la posidonie. Une fleur endémique* des côtes méditerranéennes mal acceptée car méconnue. Elle joue de nombreux rôles : stabilisation du sol, libération de l’oxygène dans l’eau, refuge et frayère (ponte des œufs) et entre autre un bio-indicateur de la qualité des eaux. Sur terre la posidonie permet de lutter contre l’érosion du littoral. Une espèce protégée, morte ou vivante, depuis 1988. La mairie de Sanary ouvre une enquête avec l’association « Mer nature » afin de faire prendre conscience de l’importance de cette fleur.

« Redonner goût à la vie »


Un contrat enfance jeunesse est proposé à l’assemblée, en partenariat entre la municipalité et la CAF du Var. « C’est une manière d’apporter de la lisibilité et de la sécurité aux actions menées à Sanary. Le tout dans un objectif d’équité territoriale et sociale », explique Ferdinand Bernhard. La CAF propose de renouveler le contrat jusqu’en 2019. « Il faut montrer aux jeunes que les adultes les prennent en compte. Certains ont des difficultés scolaires, familiales ou psychologiques », indique le maire. Et d’ajouter : « Il faut identifier ces jeunes pour leur redonner goût à la vie ». Le projet est voté à l’unanimité.

, le 27 juillet 2016

*Endémique signifie qu’on trouve la posidonie seulement dans la mer Méditerranée.

Les plus : aimés commentés lus