Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > Vœux du maire : « Vivre ensemble, ce ne sont pas que...
Le 8. janvier 2017 à 18h58

Sanary Traditions Vœux du maire : « Vivre ensemble, ce ne sont pas que des mots »

Mille personnes ont assisté à la cérémonie des vœux du maire Ferdinand Bernhard samedi au Jardin d'hiver. Au menu, des projets à foison pour 2017 et 120 galettes des Rois.

Le maire Ferdinand Bernhard

Le maire Ferdinand Bernhard

Il y avait beaucoup plus de monde que l'année dernière aux vœux à la population du maire de Sanary Ferdinand Bernhard, mille selon le commandant de police Joël Gonzalez. Etaient présents les membres du conseil municipal, le lieutenant des sapeurs-pompiers Daniel Antomarchi, le père José Andrade et la pasteure Noémie Woodward, la vice-présidente du Conseil départemental Lætitia Quilici, le maire du Beausset Georges Ferrero, ainsi que Jean-Sébastien Vialatte, son épouse et sa suppléante Hélène Rigal. Le député-maire de Six-Fours était là en tant que parlementaire et maire d'une commune voisine : « Nous avons des projets en commun comme le pont sur la Reppe et nos villes sont étroitement liées. J'aime la boutade que l'idéal est de vivre à Six-Fours et prendre un café à Sanary. »

Les présents ont été accueillis au Jardin d'hiver par le groupe de jazz Key Click Quintet. Pour ouvrir la cérémonie, Ferdinand Bernhard a rappelé que le sas de la mairie reste toujours ouvert et que l'on peut y abriter quelqu'un qui a froid dans la rue. « Pensez-y, personne ne doit mourir de froid à Sanary ! »

2016 passé en revue


Un film de la responsable de la communication Alexandra Gardon a retracé sur deux écrans l'année 2016 à Sanary. « Ces images montrent que le souffle de la ville nous vient de la jeunesse, à laquelle nous accordons beaucoup de place », a commenté Ferdinand Bernhard. Le maire a ensuite entrepris d'annoncer les travaux que la ville effectuera en 2017.

2017


L'annonce du début des travaux de l'échangeur autoroutier et du pont sur le Reppe a été accueillie par des applaudissements. En ce qui concerne le projet du casino, le permis de jeu est devenu définitif. Cent personnes devraient y travailler, ce qui rend scandaleuse, selon le maire, l'obstruction au projet : « Elle montre le mépris total de ceux qui sont dans la difficulté. »

Protection de l'environnement


Ferdinand Bernhard a réaffirmé son engagement dans la protection de l'environnement. A propos des travaux d'assainissement sur le port, il a regretté les difficultés posées par la DDTM : « Il est de notre Devoir vis-à-vis des générations futures de rejeter de l'eau de plus en plus propre dans la mer. Je ne veux pas être complice de la dette que nous laisserons à nos enfants. »

De nombreux projets


Ferdinand Bernhard a promis un nouveau commissariat à Sanary, comme il y a eu une nouvelle caserne des pompiers, avec ou sans l'accord de l'Etat. D'autres projets comprennent la capitainerie, la station de relevage, la base nautique, la fibre optique, le Li-Fi et les travaux sur l'ancien chemin de Toulon. Un moulin à huile pédagogique sera créé au Jardin des Oliviers « pour que les enfants découvrent la nature dans ce lieu privilégié ». Avec Lætitia Quilici, l'informatique sera dans toutes les écoles : « Chaque classe aura un tableau numérique et chaque enseignant un ordinateur portable. »

Récompenses


Le maire a remercié tous ceux qui rendent ces projets possibles. Il a évoqué avec émotion les moments privilégiés que les enfants partagent avec les personnes âgées dans les maisons de retraite. « Le bonheur dans les yeux des enfants fait du bien. » Ferdinand Bernhard a enfin annoncé avec fierté que Sanary est station nautique avec deux étoiles : « C'est le maximum que l'on pouvait avoir. Cela signifie qu'au-delà de notre périmètre, des hommes et des femmes regardent ce que nous faisons. »

Mais les projets prennent du temps, a-t-il fait remarquer. Voilà pourquoi il faut plus d'un mandat à la tête d'une ville. Contre l'immobilisme de certains, il a réaffirmé sa volonté absolue de continuer à avancer : « Le métier de maire, comme celui d'une mère de famille normalement constituée, est de procurer un maximum de bonheur et de satisfaction à ceux qui l'entourent. Je fais le maximum et trouve que ce n'est pas assez. »

Pour finir, le maire a invité ceux que cela intéresse à rencontrer l'archevêque d'Oms, invité par le curé : « Ceux que nous avons vécu à quelques reprises cette l'année, ils le vivent plusieurs fois par jour. »

Traditionnelles galettes des Rois


Après l'allocution du maire, les présents ont partagé 120 galettes des Rois, dont 45 à la frangipane (Portisol), 37 aux fruits (Brémond) et 38 aux pralines (Avy), accompagnées par 150 bouteilles de champagne et l'excellent jazz du Key Click Quintet.

, le 08 janvier 2017

Autres photos:

Le maire Ferdinand Bernhard et ses soutiens Le Key Click Quintet avec Serge Loigne à la basse. Le maire Ferdinand Bernhard Jean-Sébastien Vialatte, député-maire de Six-Fours.
Le maire Ferdinand Bernhard et ses soutiens