Liens Ignorer la navigationOuest Var > Actualité > Sanary > Tous à la plage
Le 14. juin 2018 à 18h44

Sanary Vie de la cité Tous à la plage

Ce matin, à Portissol, Ferdinand Bernhard a officiellement déclaré l’ouverture des plages. L’occasion de rappeler leur fonctionnement et les infrastructures proposées.

Ferdinand Bernhard entouré de Patricia Aubert, Daniel Alster, Aurélie Riquelme, Vanessa Bouthier 
responsable accessibilité, et Michèle Juignet, directrice urbanisme et projet.

Ferdinand Bernhard entouré de Patricia Aubert, Daniel Alster, Aurélie Riquelme, Vanessa Bouthier responsable accessibilité, et Michèle Juignet, directrice urbanisme et projet.

« Aujourd’hui, cette réunion à la plage de Portissol permet non seulement d’informer la population et les estivants du début de la surveillance des plages, mais aussi de leur donner des informations sur ce que nous faisons ou pas pour rendre nos cinq plages les meilleures possibles », déclare le maire de Sanary. Les plages de Portissol et du Lido sont surveillées depuis le 1er juin et jusqu’au 30 septembre. Les autres (la Gorguette, la Baie de Cousse et le Levant) seront sous surveillance à partir du 1er juillet jusqu’au 31 août. « L’an prochain, il y aura quelques modifications afin que les plages puissent être surveillées pendant les vacances de printemps (toutes zones), mais également le week-end », souligne le maire. Au total, 25 emplois saisonniers sont créés en juin et septembre et 30 en juillet et août avec des sauveteurs et secouristes diplômés. « Outre leur rôle de surveillance, ces maîtres nageurs sauveteurs accompagneront les handicapés, mais aussi auront un rôle de conseil et de sensibilisation des baigneurs », précise-t-il.

Qualité de l’eau et des infrastructures : Sanary surfe sur la protection et la sensibilisation à l’environnement


Entouré de Patricia Aubert, première adjointe et Daniel Alster, délégué aux plages, Ferdinand Bernhard profite de ce moment pour insister sur de nombreux points mis en place par la ville. « Pour ceux qui se posent encore la question de la présence « d’algues » sur la plage (ce sont des plantes), j’explique que c’est une interdiction par la loi d’enlever les posidonies des plages. En effet, ces plantes ont un rôle important sur l’érosion du littoral, c’est pour cela que seul leur déplacement en bout de plage, pendant l’été, est autorisé », explique le maire. « Les plages de Sanary ont une eau de baignade certifiée de qualité et sont contrôlées en plus par un organisme privé qui permet leur fermeture et leur réouverture rapide en cas de problème », précise-t-il. Pour ce qui est de plage de Portissol, les eaux de ruissellement sont décantées et déshuilées avant d’arrivée dans l’eau, en amont de la plage, ce qui minimise les macro-déchets. Un projet identique est en attente pour la plage de la Gorguette.

Label Handiplage, label Station Nautique, Sanary œuvre pour le confort de ses usagers


Enfin, le maire a souhaité rappeler qu’un entretien permanent est effectué sur les plages au niveau de la propreté, des travaux d’aménagement et du fonctionnement des sanitaires… « Des jeunes distribuent des cendriers de poche afin de sensibiliser les gens à la réduction des déchets », insiste-t-il. Pour ce qui est du confort et de l’attractivité des plages, il faut noter l’accessibilité notamment pour Portissol et le Lido, dotées du label Handiplage pour tous les types de handicaps. Et enfin, Sanary France Station Nautique, 2 étoiles, pour 5 ans travaille pour la mise en place toujours plus performante d’activités nautiques. « La plage est un lieu de farniente, mais pas seulement. A Portissol, il y a le sentier sous-marin et désormais un loueur de paddle et un de jet ski « raisonnable ». Sur la plage du Lido, un loueur de kayak et une école de surf, sans oublier la plage du centre ville qui bénéficie des festivités estivales toutes proches, un plus pour les usagers », explique Aurélie Riquelme, pilote du label. Un dernier point a également été abordé au sujet des risques d’exposition au soleil (cancer de la peau, maladie de la rétine) et une campagne de sensibilisation devrait commencer via le Mieux Vivre et la distribution de flyers au poste de secours. Alors, c’est décidé, tous à la plage! Et si le soleil est désormais bien au rendez-vous, on n’oublie pas la crème et le chapeau…

Clémentine Ortega, le 14 juin 2018

Autres photos: