Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > La pastorale Bellot a enchanté le théâtre Galli
Le 8. janvier 2011 à 21h10

Sanary Spectacle La pastorale Bellot a enchanté le théâtre Galli

Samedi après midi, Noël à Sanary se terminait au théâtre Galli avec l'interprétation de la pastorale Bellot par Liou Tiatre d'Ouliéulo. Un joli moment qui emporta l'adhésion du public.

Le spectacle s'est déroulé samedi après-midi au théâtre Galli.

Le spectacle s'est déroulé samedi après-midi au théâtre Galli.

Fondée en 1991 l'association "Liou Tiatre d'Ouliéulo" se compose d'une trentaine de bénévoles et perpétue la diffusion de la culture et des traditions provençales.
Présidée par Olivier Neige, chaque année l'association interprète la pastorale de Pierre Bellot (1783-1857). Comme nous l'expliquait Olivier Neige, "la pastorale est un divertissement théâtral qui s'inscrit dans le maintien des traditions provençales, et la pastorale de Pierre Bellot est typique de ces divertissements populaires que l'on affectionnait aux siècles dernier".
La nativité y est perpétuée de façon naïve et comique, "avec un anachronisme permanent entre l'événement biblique et le petit monde des santons de Provence du XIXème siècle".
Depuis 25 ans les bénévoles de l'association interprètent cette pastorale sur les scènes varoises et provençales chaque année entre Noël et la Chandeleur.
Ils répètent depuis septembre sous les conseils avisés de Magalie Djivdjivian et le moins que l'on puisse dire est que la centaine de personnes présentes a grandement apprécié cette représentation.
Olivier Neige remercia en début de séance: "la municipalité pour nous avoir octroyé le théâtre". Il rendit hommage à une figure bien connue de l'association André Bernard et lui dédia cette représentation.
Le spectacle se décomposa en quatre actes entrecoupés de la jolie prestation des deux tambourinaires lors des entractes à savoir Jean et Maxime.
Les rires furent nombreux dès le début du spectacle avec l'arrivée de Martèu qui n'arrivait pas à se faire comprendre des deux cuisiniers. Situation burlesque, mélange anachronique, l'acte un se finit par l'arrivée de Joseph et Marie. La traduction des répliques en provençale était projetée sur la scène permettant au public non initié d'apprécier les dialogues. Les comédiens bénévoles ont visiblement pris du plaisir et en ont également donné aux spectateurs.
Prochain rendez-vous le 6 février à la salle des fêtes d'Ollioules à 14h30 avec la participation d'une classe galoubet et tambourin du CNNR d'Ollioules.

D. D., le 08 janvier 2011

Autres photos:

Olivier Neige (président) à droite avec les deux tambourinaires Maxime et Jean. Le personnage Martèu aura bien fait rire le public. Les deux tambourinaires. A la fin de l'acte arrivée de Marie et Joseph.
Olivier Neige (président) à droite avec les deux tambourinaires Maxime et Jean.