Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > Que faire face à un agresseur plus fort ?
Le 16. novembre 2014 à 17h28

Sanary Self défense Que faire face à un agresseur plus fort ?

Que préférez-vous faire un dimanche après-midi ensoleillé? Un repas en famille ? Une balade en forêt ? Allez plutôt apprendre à vous défendre !

Utiliser la force de l’autre pour se dégager et fuir.

Utiliser la force de l’autre pour se dégager et fuir.

Après quatre ans dans une salle communale, le club de karaté enfants de Sanary a déménagé dans des locaux privés, ce qui a un prix : « Il n’a pas été facile de trouver une salle et les loyers sont chers », explique Patrice Cachaleux. C’est dans les nouveaux locaux du Studio Art & Co inaugurés au mois de septembre près du restaurant Le dragon d’or (voir notre article) que Patrice, 3ème Dan, a recommencé le club en se spécialisant dans le karaté pour enfants. Dans sa recherche de financements pour l’achat d’un tatamis pour le club, il a eu l’idée d’organiser un stage le dimanche. Un tatamis vaut en effet 20€ le mètre carré et Patrice espère bien en acheter un de 70-80 mètres carrés.

Patrice Cachaleux avait l’habitude d’organiser des stages de « self defense » (à l’anglaise) pour les parents d’élèves. C’est la première fois que le stage est ouvert à tous et il est lui-même surpris de son succès. Il a dû arrêter les inscriptions à une trentaine de participants : « Sinon c’est trop. » Le stage a attiré des personnes de tous les âges, sans surprise plus de femmes que d’hommes (4). « Je ne m’attendais pas à tant d’engouement. Il y a évidemment une forte demande. L’actualité et les agressions répétées ne sont pas étrangères à ce succès. » Un participant raconte que, lorsqu’il a été agressé, il voulait se rebeller, mais que son attaquant était bien plus fort que lui : « Je souhaite apprendre les techniques qui me permettront de me défendre et de partir. »

Le stage a commencé à 14 heures avec les consignes de sécurité. Il est en effet primordial que les gens ne se blessent pas en utilisant des techniques dangereuses. Ont suivi des exercices d’assouplissement avant d’attaquer la self defense à proprement parler. Il ne s’agissait pas d’apprendre à attaquer. Patrice leur a enseigné dimanche à utiliser la force de l’autre pour se dégager et fuir. Au terme du stage, il a été distribué un questionnaire aux participants. Si la demande est assez forte, ce stage pourrait être renouvelé régulièrement.

, le 16 novembre 2014

Autres photos:

« Il adore enseigner, transmettre », commente Laurence, la femme de Patrice.
« Il adore enseigner, transmettre », commente Laurence, la femme de Patrice.