Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > Table ronde sur la culture avec Ferdinand Bernhard
Le 27. février 2014 à 16h05

Sanary Politique Table ronde sur la culture avec Ferdinand Bernhard

Mercredi 26 février, Ferdinand Bernhard organisait une table ronde sur la culture en présence de nombreux professionnels du secteur. Cette soirée intéressante, qui fait partie de la campagne du maire sortant, a été l’occasion de quelques annonces.

Lors de cette table ronde, qui s’est déroulée au petit Galli, les choses étaient claires : « Ce n’est pas le Maire qui parle, mais bien le candidat » déclarait Ferdinand Bernhard en préambule. De nombreux membres de son équipe étaient présents, dont Jean Brondi, Patricia Aubert, Patrice Esquoy… dans une salle bien remplie, organisée comme une soirée café-théâtre. Le candidat soulignait tout d’abord l’importance de ce qui est cultuel (qui vient du culte), dans notre civilisation et déclarait : « Au-delà des questions pratiques, techniques ou financière, la culture va bien plus loin, elle permet aux gens de se rencontrer. Il faut donner les moyens à notre jeunesse de s’y intéresser, c’est pour cela que dans notre ville, c’est le 1er budget avec 5 millions d'euros, alors qu’au niveau national, c’est accessoire ». Le maire se félicitait alors de la bonne fréquentation du théâtre Galli (1700 abonnés et 70% de remplissage), et de la Médiathèque, avec 3600 abonnés. Avant de laisser la parole à l’assemblée, pour qu’elle puisse poser ses questions, il insistait sur un point important : « Pour moi, l’art et la culture doivent aller à la rencontre des gens et je suis ouvert à toutes les idées ».

Bientôt un festival du cinéma à Sanary


L’une des premières questions posées, évoquait la création d’un festival du cinéma. Après que le maire ait rappelé tout le plaisir qu’il avait eu de recevoir Costa Gavras, lors du festival de la photo Photomed, il semblait intéressé par cette idée. Jean-Michel Thibaux, écrivain et scénariste de renom et Eddy Jabes, producteur de cinéma et télévision, bien connu aussi dans le milieu (il a été le producteur exécutif de Maison Close, une série à succès récemment diffusée sur Canal +) demandaient à intervenir : « Nous travaillons à la création d’un tel projet » dira Jean-Michel Thibaux. La déclaration fut accueillie avec enthousiasme et Ferdinand Bernhard en profitait pour parler du futur complexe de cinéma, qui verrait le jour à la place de l’école maternelle de Portissol, déplacée Ilot des Picotières : « Il faut savoir que ce projet sera financé par M.Vial, propriétaire actuel du cinéma ABC. Je tenais à ce que ce projet se fasse en centre-ville. La ville ne fait que mettre le terrain à sa disposition et ça ne coutera rien au contribuable ».
Plusieurs questions concernaient l’avenir du cinéma actuel : « Ne pourrait-on pas le transformer en café-concert ? Que va devenir la façade ? Le maire répondit que la façade n’a rien de patrimonial et qu’il ne sait pas encore si son propriétaire actuel veut le céder. « S’il le vend, nous nous porterons acquéreurs, c’est sûr », rajouta-t-il.

L’importance de la mer


Ferdinand Bernhard a ensuite longuement évoqué le projet du Musée de la Plongée sous-marine, en collaboration avec Jean-Michel Cousteau : « Ca me parait important, surtout pour les anciens de la Calypso. Avec la Batterie de la Cride, nous avons une possibilité de développement ». Pour rebondir sur une question concernant un éventuel musée de la pêche, il rappelait : « Si nous avons encore des petits pêcheurs à Sanary, c’est en partie grâce à nous et nous voulons les garder. La Prud’homie va déménager et la future sera bien plus pratique et accessible, mais nous n’avons pas imaginé encore, un musée de la pêche. Par contre, à la place du Yachting Bar, il y aura la future capitainerie et ce sera aussi un lieu d’exposition ».

Le maire fut chaleureusement applaudi, avant le traditionnel pot.

PH, le 27 février 2014

Plus d'infos:

Autres photos:

A gauche Jean-Michel Thibaux, écrivain scénariste, à droite,Eddy Jabes, producteur