Skip Navigation LinksOuest Var > Actualité > Sanary > Olivier Thomas rassemble les foules à Galli
Le 18. janvier 2014 à 18h20

Sanary Politique Olivier Thomas rassemble les foules à Galli

Pour la première grande réunion électorale d’Olivier Thomas, au petit Galli, il y avait l’affluence des grands jours et beaucoup de commerçants. Le candidat a déroulé son programme et ses engagements, sans oublier d’épingler maintes fois, le candidat sortant.

Le Petit Galli était plein ce vendredi soir, comme pour la première d’une pièce de théatre à succès. Les gens cherchaient les places assises jusqu’au dernier moment. Dans l’assistance, il est à remarquer que de nombreux commerçants étaient venus pour écouter celui qui pourrait leur redonner espoir et Olivier Thomas s’attarda longuement sur le petit commerce de Sanary.
Vers 19h15 Olivier Thomas fit son entrée, suivi de son équipe qu’il présenta brièvement. Il débuta la présentation de son programme en 7 thèmes : Les finances, la sécurité, la transparence et concertation, le cadre de vie, l’économie, les liens intergénérationnels et le lien social. Les dossiers du candidat étaient préparés avec professionnalisme et sérieux, ce que ne manquèrent pas de signaler de nombreux visiteurs, à la fin de son intervention.

Les Finances


Ce fut le premier engagement du candidat Thomas : « Je n’augmenterai pas les impôts locaux pendant mon mandat », dira-t-il avant d'ajouter qu’il restaurerait plusieurs abattements et notamment celui sur les personnes handicapées. « Je supprimerai la taxe de 1ère installation pour les commerçants et je réviserai le prix de l’eau en renégociant la délégation de service public » ajouta-t-il. Il insista ensuite sur le bilan de la précédente mandature qui aurait augmenté les impôts de 25% en 6 ans avec 24 millions de dettes supplémentaires en s’attardant sur les dépenses internes inutiles (20 véhicules de fonction, c’est trop et les logements de fonction sont au frais du contribuable !). Il souhaita enfin limiter les emprunts et réserver les baux à construction à des projets d’utilité publique, avant de rappeler que la gestion de la ville avait été épinglée par la Cour des comptes.

La Sécurité


Le thème sur la sécurité concernait la circulation et la délinquance. Sur le premier point, Olivier Thomas souhaite instaurer des zones ‘30’, installer des radars pédagogiques supplémentaires (surtout Corniche du Soleil) et améliorer les trottoirs : « Je préfère avoir moins de fleurs et sauver des vies… ». Sur la délinquance, sa promesse concernait l’augmentation des effectifs de Police Municipale, disponibles 24h/24 et 7 jours /7, sans augmenter les impôts. Cela servirait à visionner les caméras de surveillance en direct, faire des rondes de sécurité à la fermeture des commerces et mettre en place un système de sécurisation des distributeurs de billets, en prévoyant un policier pour accompagner les personnes âgées.

Transparence et concertation


Sur ce thème, Olivier Thomas souhaite le non cumul des mandats et leur limitation dans le temps, la mise en ligne des factures, contrats et subventions et la mise en place de la participation citoyenne ‘abandonnée il y a 25 ans’, par la mise en place de conseils des quariers, des anciens etc…Il veut moderniser les séances du Conseil Municipal en les mettant en ligne en direct avec questions des internautes et déclara après avoir rappelé l’article de l’Express : « Le Var est la risée du reste de la France. Il faut arréter ça »

Cadre de vie


C’est un des chevaux de bataille d’Olivier Thomas : « Notre ville est un joyau, il faut la préserver. En 4 mandats de Ferdinand Bernhard, il n’y a pas eu de nouveau PLU ». Le projet du candidat vise à créer des poumons verts, respecter l’habitat authentique, animer la ville toute l’année et développer les modes de déplacement nouveaux. Son projet vise à créer des parkings en périphérie pour désengorger le centre-ville (avec une navette électrique) et rendre gratuit le Parking de l’Esplanade hors saison estivale pour favoriser le commerce. Il veut aussi améliorer le réseau de pistes cyclables et créer des chemins piétonniers. Enfin, il veut mettre en place une incitation à l’achat de vélos électriques et la création d’une aire de co-voiturage avec parking.
Sur l’habitat, il veut encourager la remise sur le marché locatif des logements vacants et mettre en œuvre la fibre optique en commençant par l’arrière-pays, la plus mal desservie. De nombreux autres points étaient évoqués comme l’abandon du projet du Casino, mais le candidat, qui réitéra son refus de la LGV fut très applaudi lorsqu’il déclara : «Il faut enfin mettre un terme aux mauvaises odeurs de la Reppe.»
Sur les animations, il envisage de restaurer le Corso fleuri, la Fête Foraine, d’utiliser le Jardin d’Hiver pour des salons hors période estivale et de créer un Musée d’Art et d’Histoire de Sanary

Economie


Si la création d’une base nautique et d’une nouvelle Prud’homie tient à cœur le candidat, il souhaite faire inscrire le Port de Sanary au Patrimoine de l’Unesco, restaurer le sentier du littoral et favoriser la filière pêche et agriculture par des aides. Un de ses principaux projets est de créer une route des Artisans et une route des Vins, pour favoriser l’économie du tourisme. Son ambition étant de relancer le commerce, maintenir les commerces emblématiques, faire la promotion des produits locaux et freiner le turn-over, sa solution serait de racheter les murs des commerces en vente, pour les confier à des sanaryens : « Je préfère faire ça plutôt que de créer un hôtel 4* avec les russes », ironisera-t-il.

Lien intergénérationnel


Olivier Thomas voudrait créer une ‘Maison des jeunes et des anciens’ pour favoriser les échanges intergénérationnels, favoriser le maintien des personnes agées à domicile, ainsi que l’emploi des jeunes et des séniors. Il voudrait instaurer comme cela était le cas il y a très longtemps, la retransmission des grandes manifestations sportives au Théatre Galli.

Lien social


Le dernier des thèmes de la soirée visait à soutenir le projet de création d’un nouveau lycée dans l’ouest varois, créer une base de loisir pour les ados au camping Pechiney , donner une prime à l’embauche aux assistantes maternelles et soutenir les associations en maintenant les subventions. Côté santé, le candidat a souhaité mettre en place une charte pour l’implantation des antennes relais et de faire un gros travail en faveur du handicap (mises aux normes des bâtiments, handiplage, stationnements gratuits, aménagement des trottoirs).

Sa séquence de clôture ‘On garde - On supprime’ a résumé ce que le candidat voulait conserver de la précédente gestion et ce dont il voulait absolument se débarrasser.

Il fut très applaudi et à la sortie de la salle, fusaient les commentaires : 'Ça c’est un programme '! »

PH, le 18 janvier 2014

Autres photos: